Mon compte Devenir membre Newsletters

Bonduelle teste la vente à domicile

Publié le par

Dans une logique de test & learn, Bonduelle, la marque de légumes surgelés et en conserve, ajoute une corde à son arc : celle de la vente à domicile. Retour sur cette initiative originale.

Bonduelle teste la vente à domicile

Implanté dans tous les supermarchés de France, Bonduelle teste une tout autre manière de vendre et des plus surprenantes pour un acteur de la grande conso. Depuis un an, le spécialiste des légumes surgelés et en conserve s'initie en effet à la vente à domicile. Alors que, pour beaucoup, ce type de vente renvoie aux années soixante-dix / quatre-vingt, Bonduelle y perçoit une nouvelle voie innovante. Pour la marque, la vente à domicile répond à trois objectifs : " Rendre accessibles nos produits dans les régions éloignées de nos points de vente ; développer une meilleure connaissance client ; apporter une expérience client nouvelle ", liste Céline Mayaud, responsable des réseaux alternatifs Bonduelle.

Valoriser l'image de marque avant tout

" Grâce à nos ambassadrices, nous développons et instaurons un lien très fort avec nos clients "

Il ne s'agit pas de concurrencer la grande distribution, comme le précise Bonduelle, mais d'offrir aux clients une qualité relationnelle que le retail classique n'offre pas. " Grâce à nos ambassadrices, nous développons et instaurons un lien très fort avec nos clients ", explique Céline Mayaud. Et de poursuivre : " En se réunissant autour de nos produits pour proposer des recettes innovantes, en participant à des ateliers de cuisine et en échangeant de bons conseils, les acteurs de ce canal de vente contribuent à redorer notre image. " Il est vrai que la boîte de conserve évoque peu ­l'inventivité culinaire et la qualité gustative...

Un réseau de vendeuses qui s'élargit

C'est au sein de sa région d'origine, le Nord-Pas-de- Calais, ainsi qu'en Picardie, que la marque de légumes a commencé par recruter quelques ambassadrices. Elles sont désormais 25 à commercialiser des conserves depuis leur domicile, sous le statut de Vendeur direct indépendant (VDI). Commissionnées sur les ventes, entre 15 et 24 % du CA hors taxe suivant les volumes signés, elles perçoivent un pourcentage supplémentaire si elles parrainent de nouvelles vendeuses.

" Rapidement, nous avons constaté que ce système plaisait, côté clients comme côté vendeuses ", indique Céline Mayaud. C'est pourquoi Bonduelle a décidé d'élargir le concept, en recrutant récemment une développeuse chargée d'animer et d'enrichir le réseau d'ambassadrices pour le quart nord-est de la France.

Tester de nouveaux produits par vente à domicile, lancer des gammes en avant-première, telles pourraient être les évolutions pour ce nouveau mode de vente pour Bonduelle. " On ne s'interdit rien, nous gardons la logique test ", conclut Céline Mayaud, qui précise que ce nouveau canal ne représente pour le moment qu'une très faible part du chiffre d'affaires du groupe.

Un food truck Bonduelle

Soupe de carottes au cumin, lasagnes aux légumes du soleil et muffin Popeye aux épinards en dessert. Voici un menu original concocté par les Toqués de légumes by Bonduelle, le food truck lancé par la marque en septembre 2015. Ce camion cuisine sillonne les quartiers de Wasquehal, de Villeneuve-d'Ascq et des alentours, région originaire de Bonduelle. Démontrer aux consommateurs que les légumes surgelés et en conserve peuvent s'inscrire dans des recettes originales et concourir à une pause- déjeuner équilibrée, tel est l'objet de cette toute nouvelle opération marketing.

A lire aussi : La vente directe s'invite-t-elle dans le multicanal