Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Comment réussir un emailing BtoB ?

Publié le par

50% des acteurs BtoB ne sont pas équipés pour faire du marketing automation et n'ont aucune stratégie en la matière sur le cour terme. C'est ce que révèle cette infographie réalisée par Nomination en partenariat avec le CMIT.

Un professionnel reçoit en moyenne 43 mails par jours, dont 25% de sollicitations commerciales et publicitaires selon l'étude EMA BtoB 2016 mise en avant par Nomination en partenariat avec le CMIT. Et alors que le taux d'ouverture tourne en moyenne autour de 13%, l'organisation rappelle dans une infographie et un livre blanc les bonnes pratiques à déployer dans le cadre d'une campagne d'emailing BtoB.

Alors que 2017 a été marqué par les méfaits des ransomware, l'adresse d'expédition est tout d'abord prépondérante : la principale raison qui pousse à l'ouverture d'un mail dans un contexte professionnel est la confiance en l'expéditeur ou le fait de le connaitre (chez 88 et 87% des sondés).

La pertinence de l'objet et sa personnalisation en fonction du destinataire sont les raisons les plus évoquées par la suite pour 85 et 50% des sondés. Le CMIT note que la présence d'un nom du contact ou une référence à l'actualité de la cible augmente le taux d'ouverture de 30%. L'évocation d'une promotion dans l'objet, qui est la cinquième raison la plus évoquée, n'est citée que par 29% des sondés.

Pour atteindre un niveau de personnalisation satisfaisant, la donné est essentielle. Les marketeurs qui ont correctement segmenté leur base de données obtiennent dans 39% des cas de meilleurs taux d'ouverture. De même, les données qui ne sont pas mises à jour sont le principal obstacle à la performance d'une campagne chez 41% des sondés.

Le design est également évoqué : 38% des emails BtoB sont consultés sur mobile. Un rapport de 40% d'image / 60% de texte est préconisé afin que la cible obtienne l'information même sans télécharger les images.

Dernier point mis en lumière par le CMIT : seulement 29% des entreprises sont équipées d'une solution de marketing automation. Si HubSpot arrive en tête chez les PME, c'est Marketo qui domine le secteur des grands comptes et des ETI.