Mon compte Devenir membre Newsletters

Quel est l'impact de l'imprimé publicitaire ?

Publié le par

Comment les français perçoivent les imprimés publicitaires ? Sont-ils lus ? Le point avec Balmétrie qui mesure l'audience de ce média.

Quel est l'impact de l'imprimé publicitaire ?

Malgré des boîtes aux lettres inondées de courriers publicitaires, les consommateurs accueilleraient pourtant favorablement ce type de communication. Selon Balmétrie, organisme qui mesure de l'audience des imprimés publicitaires, 77% de la population française (39,5 millions d'individus) lit au moins un imprimé publicitaire, en moyenne, sur une semaine. Il existerait donc bien un réel intérêt pour ces " prospectus " distribués en boîte aux lettres. Un chiffre qui est stable entre 2012 et 2013.

Par ailleurs, le nombre moyen d'imprimés lus par semaine, s'élève à 7,4. A noter : 15% des imprimés publicitaires sont lus attentivement, 38% sont regardés et 47% sont survolés.

Le courrier est considéré comme le média préféré des Français pour recevoir de la publicité, devant la télévision et la presse magazine. Internet arrive en 4ème position*. Au vu de ces chiffres, il apparaît évident que les imprimés ont une fonction utilitaire pour les Français, celle d'apporter une information commerciale, propice à soutenir le pouvoir d'achat.

L'imprimé publicitaire : 3ème média dans les dépenses des annonceurs

Les annonceurs auraient dépensé 2,91 milliards d'euros en imprimés publicitaires en 2013**, ce qui représente moins de 10% de leurs dépenses globales en communication. L'imprimé publicitaire se place ainsi derrière les dépenses en télévision (3,84 milliards d'euros) et en mailings (3,77 milliards d'euros).

* Source : Kantar Media SIMM-TGI - Octobre 2013 - Ensemble 15+).

** France Pub