Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre V : L'exemplarité

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Incarner plutôt que chercher à convaincre

En résumé

On entend souvent parler du devoir d'exemplarité des managers ou des leaders. La notion même de devoir est antinomique avec l'exemplarité. Il ne s'agit pas de se forcer, mais d'incarner au quotidien ce que nous défendons.

L'exemplarité est la traduction dans nos actes de nos intentions, de nos valeurs, des qualités auxquelles nous tenons, des objectifs que nous proposons d'atteindre.

Elle n'est pas réservée aux managers ou aux leaders. Au contraire, c'est parce que nous sommes exemplaires et que nos intentions sont constructives que nous devenons des leaders naturels.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'exemplarité permet d'influencer les autres. Elle est un pilier essentiel du leadership personnel.

Contexte

Elle s'inscrit dans nos actes quotidiens, grands ou petits.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Soyez clair sur vos intentions.

    • Listez les valeurs et qualités qui vous tiennent à coeur. Notez en quoi elles sont importantes, le bénéfice qu'elles apportent. Donnez du sens aux objectifs qui vous sont chers : quelle est leur finalité ?
    • Traduisez vos intentions en actions concrètes. Par exemple, qu'est-ce que la réactivité ? Répondre à un client dans les 24 h, alerter immédiatement en cas de problème...
    • Communiquez vos intentions en leur donnant du sens et citez les actions concrètes qui en découlent.
  • Incarnez vos intentions dans vos actes.

    • Soyez le premier à transformer vos intentions en actes, adoptez au quotidien les comportements que vous préconisez.
    • Adoptez le principe de réciprocité : agissez envers autrui comme vous souhaitez qu'ils agissent envers vous ou vos clients ; ne faites pas ce que vous ne voulez pas qu'ils fassent.
    • Soyez vigilant à votre posture (outil 29).
  • Essaimez : citez des exemples concrets.

    • Citez vos réalisations, les objectifs que vous avez atteints, racontez les situations et défis que vous avez surmontés grâce aux comportements que vous valorisez.
    • Faites connaitre les réalisations des autres : les pionniers ou ceux qui partagent vos valeurs, vos objectifs, vos intentions, et qui incarnent les qualités que vous promouvez.
    • Mettez en valeur l'impact positif de ces exemples sur l'efficacité, les relations, la création de valeur, etc.
  • Aidez les autres à suivre votre exemple.

    • Lorsqu'une personne exprime le contraire d'une valeur, reformulez les faits ou son idée en intégrant votre valeur. Exemple : respect mutuel ; " il n'a rien compris, c'est un crétin " : reformulez " nous n'avons pas été clairs, nous allons le dire autrement. "
    • Soyez l'avocat de l'ange (outil 48), repérez le moindre indice positif et complétez le cas échéant.
    • Encouragez tout comportement en accord avec vos intentions, sans triomphalisme mais en mettant en avant les impacts positifs.

Méthodologie et conseils

  • Ne parlez pas d'exemplarité. Incarnez-la. Soyez congruent entre les valeurs, qualités ou objectifs que vous défendez et vos actes.
  • Acceptez vos défaillances, elles sont humaines ! Reconnaissez-les. Citez-les en guise de contre-exemple, décrivez ce que vous auriez dû faire. Cette modestie vous rendra plus crédible et l'objectif plus accessible à ceux qui cherchent à vous imiter.
  • Voir aussi les exemples de l'outil 27. ¦

" Donner l'exemple n'est pas le principal moyen d'influencer les autres, c'est le seul moyen. " Albert Schweitzer

Avantages

  • L'exemplarité donne un modèle à suivre, une représentation concrète des comportements que nous souhaitons voir adopter par les autres.
  • Elle apporte une crédibilité forte aux valeurs, qualités ou objectifs que nous défendons, la preuve que " c'est possible ".

Précautions à prendre

  • Ne cherchez pas la perfection. Soyez réaliste dans vos intentions. Sinon, vous risquez de perdre votre crédibilité.

Pascale Bélorgey