Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre I : L'objectif personnel d'efficacité

  • Retrouvez 13 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Visualiser un but motivant pour orienter ses actions

En résumé

L'efficacité est une notion toute relative. Certaines réalisations ont besoin de mûrir doucement et méritent que nous leur accordions du temps. D'autres ne valent pas l'effort que nous leur consacrons habituellement.

Vouloir être plus efficace, c'est en partie accepter de changer nos habitudes. L'objectif personnel d'efficacité nous aide à porter nos efforts de transformation au bon endroit, en tenant compte de nos priorités professionnelles et personnelles. Il nous guide pour prendre les décisions qui vont dans le sens de nos désirs.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'objectif personnel d'efficacité nous donne un but motivant pour changer nos habitudes.

Contexte

Il peut être défini à tout moment - il n'est jamais trop tard pour nous questionner sur ce que nous voulons vraiment. Il est un bon point de départ pour toute démarche de développement professionnel ou personnel.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Formulez un objectif " 5P ".

    • Positif, précis, exprimé au présent : Le but est de donner à votre cerveau une image nette de votre objectif une fois atteint. Remplacez " ne plus gérer des dysfonctionnements à longueur de journée " par " j'ai le temps de piloter des projets de développement ". Donnez à votre objectif une date précise de réalisation.
    • Personnel : c'est-à-dire dépendant de vous et non des autres. Si la décision de piloter des nouveaux projets relève de votre manager, écrivez " je suis disponible pour piloter... "
    • Puissant : pourquoi voulez-vous atteindre cet objectif d'efficacité ? ou plutôt pour... quoi ? En vous posant cette question plusieurs fois, vous parviendrez à l'essence de ce que vous voulez obtenir, à ce qui vous fait vibrer d'émotions positives. Dans l'exemple précédent, ce peut être " pour exprimer ma créativité ", " pour améliorer le bien-être des équipes ", etc.
  • Vérifiez l'écologie de votre objectif.

    • Imaginez votre objectif atteint. Qu'est-ce qui a changé autour de vous ? Quel est l'impact sur votre travail, vos relations professionnelles, votre vie privée ?
    • Êtes-vous prêt à accepter ces changements ?
    • Ajustez-le si besoin, en le modifiant ou en allongeant le délai de réalisation.
  • Augmentez sa puissance grâce à la visualisation

    • Une fois que votre objectif vous convient, donnez-lui de l'épaisseur. Visualisez une suite de saynètes, mettez en scène les personnes de votre entourage impactées par sa réalisation.
    • Prenez le temps de ressentir toutes les belles émotions qu'il vous procure : plaisir de l'accomplissement, fierté de recevoir des feedback positifs, joie de la réussite, etc.

Méthodologie et conseils

  • La question Pour... quoi ? peut aussi être Pour... qui ?
  • Pour maximiser l'effet de votre visualisation, installez-vous d'abord dans un état de détente : confortablement assis, les pieds posés à plat, fermez les yeux et veillez à détendre chacun de vos muscles en commençant par le crâne.
  • Si votre objectif n'est pas atteignable à court terme, définissez des jalons intermédiaires visibles. Cela vous motivera pour continuer. ¦

" Tout ce que vous avez à faire, c'est décider de partir. Et le plus dur est fait. " Tony Wheeler

Avantages

  • Les images et les émotions ancrées dans notre cerveau orientent naturellement nos actions et décisions.
  • Nous voyons les opportunités et osons les saisir parce que nous sommes prêts.

Précautions à prendre

  • Si votre objectif n'est pas écologique, votre inconscient trouvera mille raisons pour vous empêcher de mettre en oeuvre les actions nécessaires pour l'atteindre. Soyez clair avec vos choix professionnels et personnels.
  • Acceptez les échecs. Ils sont utiles et vous font grandir vers votre objectif. Persévérez, recommencez autrement.

Pascale Bélorgey