Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre V : L'orientation transverse

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Intégrer la richesse de points de vue différents

En résumé

Au-delà de la coopération, qui permet de travailler efficacement ensemble pour accomplir notre mission, l'orientation transverse est une attitude résolument ouverte à l'autre, curieuse et généreuse. En nous intéressant aux autres, nous avons le réflexe de les associer dès le départ à nos projets et de partager avec eux toute information susceptible de les intéresser. Nous avons plaisir à échanger et innover ensemble. Chacun s'enrichit d'une vision plus globale des enjeux de l'entreprise. Les idées circulent plus vite, les projets sont plus cohérents. L'adhésion aux nouveautés est plus facile.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'orientation transverse permet de prendre en compte l'ensemble des enjeux de l'entreprise pour mener les projets, résoudre les problèmes, relever les défis.

Contexte

Elle est particulièrement importante dans les entreprises où les services sont cloisonnés. Elle peut englober les prestataires externes.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Écoutez vos partenaires professionnels.

    • Développez une connaissance intime de leur métier, de leurs besoins, leurs contraintes, leur organisation, leurs enjeux, leur valeur ajoutée pour l'entreprise.
    • Écoutez leurs remarques et feedback sur votre service ou les processus qui vous concernent. Acceptez les critiques et remerciez-les de vous en faire part.
    • Intéressez-vous à leurs idées, à leurs projets.
    • Accueillez leurs colères, leurs frustrations, leurs craintes aussi. Faites preuve d'empathie.
    • Proposez de déjeuner avec eux pour les connaître en tant que personne.
  • Ayez le réflexe de les associer.

    • À chaque nouveau projet, identifiez quels sont les collègues impactés dans la chaîne de valeur du projet. Proposez de les associer dès le démarrage. Leur adhésion sera plus forte, et leur point de vue précieux.
    • Présentez-leur des drafts (outil 20) de vos nouvelles idées et demandez-leur un feedback.
    • Sollicitez leur avis, leurs conseils pour résoudre les problèmes.
  • Soyez généreux.

    • Donnez-leur des informations : sur les projets en cours, sur des résultats, des bilans, des analyses auxquels ils ont participé - ou pas.
    • Partagez avec eux les informations intéressantes de votre veille professionnelle, de façon ciblée avec un commentaire personnalisé.
  • Valorisez-les à chaque occasion.

    • Donnez-leur des feedback positifs et constructifs lorsqu'ils vous fournissent un livrable. Remerciez-les de vous donner une information ou de vous rendre un service.
    • Valorisez officiellement leur contribution dans les projets, faites savoir le rôle qu'ils ont joué dans la résolution des problèmes ou le succès d'une opération.
    • Rendez-leur leurs idées lorsque vous présentez une innovation (outil 52).
    • Faites connaitre tout le bien que vous pensez d'eux, en vous montrant spécifique sur les qualités ou la contribution des personnes que vous valorisez.

Méthodologie et conseils

  • Restez naturel, n'en faites pas trop. Profitez des occasions qui vous sont offertes par les projets ou activités courantes pour solliciter vos partenaires professionnels.
  • Partagez votre connaissance transversale : mettez en contact des personnes aux compétences complémentaires. ¦

" Celui qui sait écouter deviendra celui qu'on écoute. " Vizir Ptahhotep

Avantages

  • Nos décisions sont pertinentes car elles intègrent les enjeux, besoins et contraintes de toute la chaîne de valeur.
  • L'adhésion des personnes impliquées dès le départ est beaucoup plus forte.
  • Nos collègues ont envie de travailler avec nous, les rapports sont fluides, les problèmes résolus plus rapidement.

Précautions à prendre

  • Ne critiquez jamais quelqu'un devant un tiers. Utilisez les outils de la coopération pour résoudre les problèmes (outils 29, 32, 33, 35).

Pascale Bélorgey