Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre II : La chronobiologie

  • Retrouvez 13 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

L'efficacité intellectuelle varie au cours de la journée

En résumé

La chronobiologie est la science qui étudie les rythmes des organismes vivants. Initialement utilisée en pharmacologie pour synchroniser la prise des médicaments avec le moment de réceptivité maximale des cellules à soigner, cette discipline élargit son champ d'application à d'autres domaines : traitement des troubles du sommeil, hygiène alimentaire, etc.

Dans le domaine professionnel, la chronobiologie nous permet d'organiser notre activité en tenant compte de nos rythmes physiologiques et intellectuels pour optimiser notre efficacité au cours de la journée, voire de l'année.

http://goo.gl/mqkBPX

Gérez votre temps au mieux en cas de baisse d'énergie

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La chronobiologie nous permet d'utiliser au mieux de leur efficacité nos potentiels physiques et intellectuels. Plutôt que de nous forcer à agir à contre-courant de nos tendances naturelles, il s'agit de synchroniser nos activités sur nos rythmes biologiques.

Contexte

Prenez conscience de vos rythmes biologiques avant d'organiser vos journées.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Écoutez-vous !

    • Regardez la courbe du schéma ci-contre, qui indique les pics d'efficacité intellectuelle moyens de l'être humain.
    • Comparez cette courbe à ce que vous ressentez personnellement de vos rythmes journaliers. Il peut y avoir des écarts allant jusqu'à 2 heures, entre ceux qui sont " du matin " et ceux qui sont plus efficaces le soir.
    • Repérez les moments de la journée où vous êtes le plus efficace pour :

      • un travail complexe de réflexion logique, de raisonnement et d'analyse,
      • un travail minutieux nécessitant de l'attention,
      • un travail plus créatif,
      • une performance physique, un effort demandant de l'endurance.
  • Organisez vos journées en tenant compte de vos rythmes biologiques :

    • Dédiez votre pic du matin aux tâches importantes qui demandent de la concentration : dossiers de fond, réflexion à long terme ou réunions à fort enjeu.
    • Consacrez vos " heures creuses " (de 11 h à 15 h) aux tâches qui demandent peu d'effort intellectuel : c'est le moment idéal pour une séquence CAP mails (outil 12), pour gérer votre organisation, rappeler les personnes qui ont laissé un message sur votre répondeur.
    • Donnez rendez-vous à vos interlocuteurs de préférence juste après déjeuner. Votre efficacité à travailler seul sur un dossier complexe serait de toute façon illusoire.
    • Réservez votre pic de l'après-midi (vers 16 h-17 h) pour une nouvelle séquence de travail intellectuel et des réunions importantes. C'est aussi le bon moment pour placer les séances de créativité.
    • Terminez votre journée de travail par des tâches à faible charge mentale : répondre à des mails urgents, organiser la journée du lendemain.
    • Faites du sport vers 18 h ou 19 h plutôt qu'à 20 h-21 h, ce qui pourrait perturber votre endormissement et pèserait sur votre journée du lendemain.

Méthodologie et conseils

  • Pour tirer le meilleur parti de vos phases de plus grande efficacité, conditionnez-vous la veille au soir : choisissez votre premier dossier et préparez les éléments dont vous aurez besoin.
  • Il existe aussi un rythme biologique annuel (ou saisonnier) : nous sommes plus fragiles en octobre-novembre et en février-mars. Programmez si possible vos projets à fort enjeu aux moments les plus propices. ¦

" Le moment où l'on pense est aussi important que ce que l'on pense. " Marc Schwob, psychiatre, auteur de Les rythmes du corps, Odile Jacob

Avantages

  • Nous traitons les dossiers complexes avec plus d'efficacité : un résultat plus performant à moindre effort.

Précautions à prendre

  • Distinguez les pics d'efficacité liés à votre chronobiologie de ceux liés au rythme de l'entreprise : vous pouvez être plus efficace après 19 h parce que vous n'êtes pas dérangé, mais votre réflexion s'accomplit avec plus d'effort qu'à 9 h ou 10 h.

Pascale Bélorgey