Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre VI : La demande de feedback

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Cibler sa demande pour recevoir un feedback constructif

En résumé

La demande de feedback est un élément essentiel de ce que l'on appelle le " social learning ", l'apprentissage grâce à la communauté. Pratiqué en situation opérationnelle, c'est un moyen très puissant de progresser ou de consolider nos compétences.

La façon de demander un feedback a son importance. En effet, le but n'est pas de recueillir un maximum de critiques négatives, ce qui serait à la fois démoralisant et peu constructif. Pour inviter à une critique constructive et exploitable, nous inviterons nos feedbackers à donner plusieurs appréciations positives pour un axe de progrès principal.

http://goo.gl/pb1o3Y

Découvrez un questionnaire de feedback en ligne

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le but est de faire progresser nos compétences ou de conforter nos pratiques professionnelles.

Contexte

La demande de feedback s'utilise en situation réelle de travail. Elle est utile pour consolider nos compétences en cours d'acquisition.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Expliquez votre démarche.

    • Indiquez sur quelle compétence vous avez envie de progresser.
    • Mettez la ou les personne(s) à l'aise, dites que vous avez besoin d'un feedback honnête et sincère sur votre pratique.
  • Posez deux questions précises.

    • Une question à réponses multiples : " qu'est-ce que tu as particulièrement apprécié dans ma prestation ? " ou " quels sont les points forts de mon travail ? ".
    • Une question appelant une réponse ciblée : " si je devais améliorer un point, selon toi, ce serait lequel en priorité ? ".
  • Accueillez les feedback positifs.

    • Ne contestez pas les compliments qui vous sont adressés et ne diminuez pas votre mérite, mais remerciez le feedbacker.
    • Identifiez ce que ce feedback vous apprend sur vos talents. Comment pouvez-vous les exploiter plus largement ?
    • Si votre feedbacker ne voit aucun axe d'amélioration, faites part de vos propres doutes si vous en avez : " je me demande si... et toi, qu'en penses-tu ? ".
  • Accueillez le feedback négatif.

    • Ne contestez pas la perception du feedbacker, remerciez-le pour sa sincérité et sa clairvoyance. Dites-vous qu'il n'y a pas d'échec, il n'y a que du feedback.
    • Orientez vos pensées vers une solution pour faire autrement la prochaine fois sans vous culpabiliser d'avoir " mal fait ". Imaginez la scène, projetez-vous.
    • Vous pouvez aussi demander conseil à votre feedbacker.
  • Relativisez les feedback maladroits.

    • Si votre feedbacker cite plein d'axes d'amélioration, ne vous démoralisez pas. Son intention est bonne : vous faire progresser. Remerciez-le pour ses observations.
    • Recentrez ses critiques sur un point précis : " ça va être dur pour moi de travailler tous ces points en même temps, lequel est prioritaire, selon toi ? ".
    • Rééquilibrez la balance : " Par ailleurs, peux-tu me dire ce que tu as apprécié ? Je me sentirais mieux si je savais que j'avais aussi des points forts. ".

Méthodologie et conseils

  • Faites votre demande après votre prestation pour ne pas influencer le ressenti de vos feedbackers.
  • Prouvez à vos feedbackers que vous tenez compte de leur avis, montrez-leur vos progrès.
  • Pour interroger plusieurs feedbackers sur une même prestation, vous pouvez utiliser un questionnaire gratuit en ligne (cf. flashcode). Faites court ! un quiz de 3 à 5 questions maximum auquel on peut répondre en moins d'une minute. Concentrez vos efforts de progrès sur l'item qui remporte le maximum de réponses. ¦

" Bien que tu aies des yeux pour voir autrui, il te faut un miroir pour te regarder. " Proverbe tibétain

Avantages

  • Le feedback renseigne sur la valeur perçue de nos prestations. Nos efforts sont directement orientés sur ce qu'il est utile de développer.

Précautions à prendre

  • Interrogez des personnes bienveillantes avec qui vous avez de bonnes relations.

Pascale Bélorgey