Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre III : La posture ++

  • Retrouvez 13 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Porter un regard bienveillant sur soi et sur les autres

En résumé

Issue de l'Analyse Transactionnelle, la posture ++ sous-tend toute relation de coopération.

Au-delà de nos perceptions spontanées, qui risquent de nous placer en posture de domination ou de soumission, voire de démission, la posture ++ nous invite à porter un regard bienveillant sur nous-même et sur les autres.

Nous exprimons - sans crainte mais sans les imposer - nos besoins, nos contraintes, nos émotions, car nous nous sentons légitimes. Nous prenons en compte les propos de nos interlocuteurs car nous les savons légitimes. Nous avons la certitude de pouvoir trouver une solution ensemble.

https://goo.gl/Zd8UsCL

Découvrez le témoignage vidéo

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La posture ++ nous aide à prendre du recul sur une situation pour la considérer avec plus d'objectivité, en tenant compte du point de vue de nos partenaires professionnels ou personnels. Elle nous prépare à accueillir ce que l'autre a à nous dire.

Contexte

La boussole de notre posture indique l'état d'esprit dans lequel nous nous trouvons à un instant T. Il peut changer à tout moment selon les événements et le flot de nos pensées.

Bien sûr l'idéal serait d'être en posture ++ à chaque instant. La vie serait plus fluide ! Il est particulièrement utile de remettre le cap sur la posture ++ au Nord-Est avant un entretien pour résoudre une difficulté.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Faites l'état des lieux de vos pensées.

    • Votre position sur l'axe vertical : que pensez-vous de vous-même à cet instant t ? Ces pensées sont-elles plutôt positives (partie supérieure de l'axe) ou négatives (partie inférieure) ?
    • Votre position sur l'axe horizontal : que pensez-vous de votre interlocuteur ? Ces pensées sont-elles positives (partie droite de l'axe) ou négatives (partie gauche) ?
    • En croisant les 2 axes, dans quel cadran vous situez-vous ? En posture de domination, soumission, démission, ou en posture ++ ?
  • Cap vers le Nord ! Moi je suis +

    • En quoi votre demande est-elle légitime ? Quels sont vos besoins, et pourquoi ? Qu'est-ce qui est le plus important pour vous ? Quel est le but de votre mission ?
    • Quelles sont vos contraintes ? Qu'est-ce qui vous empêche de les lever ?
    • Que ressentez-vous face à la situation ? Pourquoi ?
  • Cap vers l'Est ! L'autre est +

    • Mettez-vous à la place de l'autre et regardez la situation par ses yeux.
    • Quelles sont ses préoccupations, ses besoins, ses contraintes ?
    • Quelles émotions peut-il ressentir ? Quelles sont ses causes de stress éventuelles ?
    • Quelle est la place de votre demande par rapport à l'ensemble de ses missions ? Quelles sont ses priorités ?

Méthodologie et conseils

  • Si vous êtes très sévère envers vous-même, utilisez la pensée positive (outil 5).
  • En cas de conflit, distinguez le fond et la forme : vous pouvez être légitime sur le fond et reconnaître que vous n'avez pas toujours été ++ sur la forme. A contrario, si votre interlocuteur s'est montré discourtois, sa demande sur le fond est peut-être légitime. Abordez les deux aspects avec lui : résolution du problème sur le fond, engagements mutuels sur la forme pour que chacun se sente respecté. ¦

" Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. " Gandhi

Avantages

  • La posture ++ est contagieuse.
  • Elle a un impact positif sur notre bien-être mental et sur l'ambiance de travail.

Précautions à prendre

  • Cela ne veut pas dire être naïf ni faire preuve d'angélisme. A l'extrême, nous pouvons nous montrer compréhensifs vis-à-vis de la pathologie d'un pervers narcissique sans pour autant entrer dans son jeu.
  • La posture est un discours interne sincère. On ne peut pas tricher avec elle. Elle apparait dans les expressions de notre visage, nos gestes, notre voix ou notre vocabulaire. Nos interlocuteurs la ressentent.

Comment être plus efficace ?

Don Miguel Ruiz est un chaman mexicain, héritier de la tradition des naguals Toltèques. Son livre, Les quatre accords toltèques (Éditions Poches Jouvence) est un best-seller mondial. Chacun de ces accords est un merveilleux exemple de la façon dont nous pouvons incarner la posture ++.

Que votre parole soit impeccable

" Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui. "

C'est, nous dit Don Miguel Ruiz, celui des quatre accords qui est à la fois le plus puissant et le plus difficile à honorer. Il incarne à lui tout seul la posture ++. Il nous invite à nous accepter tel que nous sommes, sans nous juger. En nous aimant nous-mêmes, nous ne sommes plus dépendants du jugement des autres. Il nous invite aussi à accepter les autres tels qu'ils sont, sans les juger ni les critiquer.

En pratique, pour désamorcer le pouvoir d'une parole qui n'est pas impeccable, reformulez de façon positive les propos tenus.

Quoiqu'il arrive n'en faites pas une affaire personnelle

" Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n'êtes plus victime de souffrances inutiles. "

Cet accord nous permet de rester sereins lorsqu'une personne s'adresse à nous en posture (+-), qu'elle nous prend de haut, nous juge ou nous rabaisse.

Si nous rendons aux autres la responsabilité de leurs pensées et opinions, nous ne sommes plus victimes de leurs paroles et gardons confiance dans notre propre valeur.

Ne faites pas de suppositions

" Ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. À lui seul, cet accord peut transformer votre vie. "

Parfois, nous craignons de poser une question ou de faire part de nos désirs. Nous avons peur de la réponse ou peur du rejet. Mais quel est le risque en réalité ? Les films que nous entretenons nous torturent bien plus et endommagent bien plus la relation qu'une réponse claire et nette.

En pratique, questionnez pour clarifier, faites part de vos désirs et acceptez la réponse, quelle qu'elle soit. Accueillez les demandes des autres, et sentez-vous libre de dire oui ou non.

Faites toujours de votre mieux

" Votre " mieux " change d'instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d'avoir des regrets. "

Cet accord nous invite à rester en haut de l'axe du " moi ". Si nous faisons de notre mieux, nous ne sommes pas enclins à nous juger. Si nous nous forçons à faire plus, nous consommons une énergie inutile à n'être pas nous-mêmes à l'instant présent. Si nous faisons moins, nous nous exposons à la frustration et au regret.

Faites de votre mieux dans toutes vos actions, y compris la mise en pratique des 4 accords. Peu à peu, vous les transformerez en habitude.

" L'amour commence par soi. Lorsque votre relation avec vous-même est fondée sur l'amour et le respect, toutes vos relations changent. " (Don Miguel Ruiz)

EXEMPLES de réactions ++ selon les 4 accords Toltèques

Pascale Bélorgey