Mon compte Devenir membre Newsletters

La tablette numérique, "booster" de ventes ?

Publié le par

En partenariat avec le cabinet MCR Groupe et l'éditeur d'applications The App Lab, Action Commerciale a mené une enquête sur l'usage des tablettes par les forces de vente. Compte rendu et analyse.

La tablette numérique, 'booster' de ventes ?

Aujourd'hui, 100 % des clients valident l'utilisation des tablettes par les commerciaux ! Ce chiffre issu de notre enquête(1) est un véritable plébiscite et penche en faveur de l'utilisation de ce terminal en rendez-vous client. " Aucun client ne trouve la tablette trop clinquante. Bien au contraire, l'outil contribue à la professionnalisation du discours commercial ", analyse Frédéric Bonneton, directeur associé de MCR Groupe, société de conseil en performance commerciale. " Pour ma part, je rapproche ce chiffre du fait que 26 % des répondants équipés ont observé une augmentation de leur chiffre d'affaires grâce à la tablette. En termes d'image de marque et d'efficacité, ce terminal se démarque véritablement ", explique Yann Le Quinio, directeur associé de The App Lab, éditeur d'applications mobiles pour commerciaux.

Développer des applications spécifiques

Cette efficacité est notamment liée au fait que 81 % des entreprises utilisatrices de tablettes y installent des applications spécifiques. " Il ne suffit pas de transposer les outils du PC sur la tablette. Il faut les adapter au terminal ", avance Frédéric Bonneton (MCR Groupe). Pour autant, le PDF reste le format le plus plébiscité, observe Yann Le Quinio. Viennent ensuite le HTML 5 (pour créer des documents interactifs), la vidéo et la 3D (pour modéliser des équipements complexes). En pratique, 84 % des applications présentes sur tablettes sont réellement utilisées selon l'expert : " Il existe un véritable engouement des commerciaux pour ces outils ", interprète Yann Le Quinio (The App Lab). Au final, tout le monde s'y retrouve : " Il est plus facile pour les directeurs commerciaux de pousser du contenu sur la tablette, via des applications dédiées, que sur PC. De quoi faciliter la cohérence du discours au sein de la force de vente ", souligne Frédéric Bonneton.

La tablette trop chère ?

Malgré tout, une entreprise sur deux ne serait pas encore équipée de tablettes, en majorité parmi les sociétés ayant moins de 50 commerciaux. Question de budget ? Oui, pour 23 % des répondants, alors que pour 35 % d'entre eux, la raison évoquée est que les vendeurs possèdent déjà des PC. " Les usages sont pourtant complémentaires... ", relève Yann Le Quinio. Selon notre enquête, 41 % utilisent les tablettes en complément du PC, lequel est totalement remplacé dans seulement 25 % des cas. Malgré ce succès, certains usages restent encore à développer comme la formation : seulement 32 % des entreprises s'en servent dans ce but. Pourtant, ce support est plus ludique, plus dynamique. Il y a donc fort à parier que la formation deviendra un usage-clé pour les possesseurs de tablettes. Mais là, c'est aussi à l'entreprise d'inventer de nouvelles utilisations.

Où en sont les forces de vente avec la tablette numérique ?

Source : enquête MCR Groupe / The App Lab / Action Commerciale, 2014

(1) Enquête menée par Internet sur un panel de plus de 600 entreprises multisectorielles entre le 1er décembre 2013 et le 31 janvier 2014. Secteurs les plus représentés : médias / presse / communication (26 %), conseil et ingénierie aux entreprises (18 %), métallurgie / mécanique / électricité / électronique (18 %), santé / chimie / laboratoires pharmaceutiques (17 %).

>> Retrouvez des témoignages d'entreprises équipées (ou ayant trouvé une alternative !) dans le numéro de mai 2014 d'Action Commerciale