Mon compte Devenir membre Newsletters

L'infini pouvoir du travail et du sourire

Publié le par

Président-fondateur de Bricorama, Jean-Claude Bourrelier revient sur son parcours au travers d'un livre "Ma boîte à outil pour la reprise". L'occasion pour ce patron autodidacte, de livrer quelques conseils de réussite tout en humilité.

Jean-Claude Bourrelier, Président-fondateur de Bricorama

Jean-Claude Bourrelier, Président-fondateur de Bricorama

Aussi loin que je m'en souvienne, et malgré les handicaps avec lesquels je partais dans la vie, j'ai toujours regardé l'existence comme un verre à moitié plein, où tout est possible à condition de s'en donner les moyens par le sourire et par le travail. À la campagne, on dit qu'il y a " les diseux, les taiseux et les faiseux ". Moi, je suis un faiseux. Un optimiste et un faiseux.

J'ai créé Bricorama, que je dirige depuis 40 ans, parce que je ne pouvais pas continuer d'avancer professionnellement sans diplôme universitaire, à moins de braver l'impossible en m'installant à mon compte. Pour que je puisse subvenir durablement à mes besoins, un métier dans les mains, mes parents, n'ayant pas les moyens de me financer des études, m'avaient envoyé en apprentissage. Mais je rêvais de plus grand !

Décidé à réussir, j'ai quitté la Sarthe et pris la route de Paris. D'abord, je suis devenu vendeur de perceuses. Le statut de vendeur, la réalité du terrain et le salaire plus important me prouvaient qu'oser vouloir plus en s'en donnant les moyens valait la peine. Mes résultats étaient bons, pourtant, sans les sésames scolaires, pas question d'aller très loin. La seule façon de contourner le problème était de créer ma propre entreprise.

Sans modèle familial, je me suis lancé dans la grande aventure de l'entrepreneuriat comme un pionnier, sur la force de mes intuitions. Alain Vincent, ouvrier tourneur, partageait mes insatisfactions, qui servaient à nourrir ses motivations. Tous deux, nous avons préféré tenter de transformer les difficultés en opportunités, parce que nous sommes profondément convaincus que rien n'est impossible quand on le désire vraiment.

" Si tu ne souris pas, n'ouvre pas boutique "

Un vendeur aimable donne envie d'acheter

Cette logique optimiste, je l'ai adaptée à la relation que nous entretenons avec nos clients. Ceux qui fréquentent mes magasins doivent avoir affaire à des vendeurs souriants et disponibles, capables de passer du temps avec eux pour les aider à trouver des réponses à leurs attentes. " Si tu ne souris pas, n'ouvre pas boutique ", rappelle un célèbre proverbe chinois. Un vendeur aimable donne envie d'acheter. Son empathie envoie au client le message suivant : " Je comprends vos aspirations et vos besoins ". Le sourire, c'est aussi ce qui donne la force d'entreprendre, de créer.

De tout temps, en toutes circonstances, l'association des deux moteurs que sont l'insatisfaction et l'ambition a poussé des hommes et des femmes à prendre des initiatives, à innover, à lancer des constructions intellectuelles ou matérielles. Ces moteurs leur ont permis de modifier leur destin, de s'engager sans limite pour progresser ! Agir sans attendre et donner énormément avant de recevoir, savoir que rien n'est dû et que tout est devoir.

Un jour, une amie m'a offert l'essai de Boris Cyrulnik sur la résilience, " Les vilains petits canards ". Je ne vais pas me comparer aux rescapés des camps de concentration, sur lesquels est fondée la démonstration du livre, mais j'ai compris dans ces pages d'où me venait l'énergie qui m'habitait. Selon le philosophe, pour sortir du sentiment de rejet et de dégradation, la stratégie que les êtres humains développent le plus souvent réside dans la recherche du succès et de la considération. La surdité dont je souffre depuis l'enfance et l'impossibilité de poursuivre mes études au-delà du certificat d'études ont, ainsi, profondément marqué tant mon caractère que ma carrière, jouant les leviers plutôt que les freins. En définitive, je peux avouer, aujourd'hui, qu'au travers des 40 premières années de mon aventure Bricorama, j'ai beaucoup travaillé et ai fait preuve d'un optimisme constant, autant pour que mes traumatismes passés disparaissent que parce que la vie que l'on s'invente à force de travail est source de satisfactions infinies.

Au fond, sourire à l'avenir et aux autres donne des ailes; et réciproquement, chercher à s'envoler vers l'avenir donne envie de sourire aux autres.

Bio:

Autodidacte et entrepreneur dans l'âme, Jean-Claude Bourrelier dirige la chaîne de magasins de bricolage Bricorama depuis 40 ans. Il vient de publier " Ma boîte à outils pour la reprise ", aux éditions Michel Lafon.

En complément :

Se former au "management bienveillant"