Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment (et pourquoi) faire de sa convention un salon professionnel

Publié le par

Coupler la grand-messe annuelle de l'entreprise à un événement plus pratique et plus commercial comme un salon professionnel est tout à fait possible. À condition de respecter quelques règles de bon sens et de ne pas brouiller les messages.

Comment (et pourquoi) faire de sa convention un salon professionnel

Organiser un événement deux en un - en accolant un salon professionnel à la convention annuelle - l'idée est séduisante. À l'heure où le nombre de conventions régresse, comme le montre la 24e édition de l'enquête "MICE" (meetings, incentives, conventions, events) réalisée par Coach Omnium, la formule devrait même faire des émules. Car elle optimise le retour sur investissement. Elle répond aussi au besoin de sens fortement recherché, aujourd'hui, dans les entreprises. Ouvrir sa convention à des partenaires, à des fournisseurs et/ou à des clients est donc envisageable, mais dans certaines limites, toutefois.

Organisée pour réunir gracieusement un grand nombre de personnes ayant des liens forts avec l'entreprise (force de vente interne, réseaux de distributeurs, etc.), à l'exception de certains partenaires qui paient une contribution partielle (c'est le cas des franchisés ou des concessionnaires), la convention a pour objectif de diffuser un message unilatéral. La direction profite de cette grand-messe pour délivrer une information stratégique.

Attention à ne pas brouiller le message que vous souhaitez faire passer aux différentes cibles.

La coupler avec un autre événement, sans risquer de brouiller le message principal, nécessite de prendre quelques précautions. D'autant qu'en général, "la convention est exclusivement dédiée à l'interne alors que le salon professionnel cible des partenaires extérieurs", précise David James, président de MyLodgeEvent.com. Cet expert appelle donc à la vigilance: "Il ne faut pas se tromper d'objectif et préserver le fil conducteur de la journée, en mettant en avant un thème, des valeurs, une découverte." Bref, en fédérant l'ensemble des participants autour d'une grande idée.

Pour réussir l'exercice, il est recommandé de dissocier les deux manifestations en organisant l'une le matin, avec le discours du top management, et l'autre l'après-midi, par exemple. Et surtout de ne pas convier les invités extérieurs aux plénières! Tout en veillant à réunir l'ensemble des convives autour d'un buffet ou d'un cocktail.

Organiser un salon pour ouvrir l'événement aux fournisseurs

Dans ce cas, l'organisation est assez traditionnelle. Les fournisseurs viennent rencontrer la force de vente - directe et indirecte - regroupée sur un même site. L'effet d'aubaine est suffisamment fort pour leur réclamer une participation financière via la location d'un stand, en mettant à leur disposition plusieurs formats, le cas échéant. Outre l'animation de sa convention, l'entreprise organisatrice dispose, grâce au salon, d'un outil pour aider ses forces commerciales à monter en compétence en découvrant des produits - ou des pratiques - innovant(e)s. La dynamique peut être renforcée par des présentations sur le mode "speed dating".