Mon compte Devenir membre Newsletters

Orange s'initie au challenge éco-solidaire

Publié le par

En partenariat avec le WWF, une cinquantaine de téléconseillers et managers d'Orange ont participé au Pandathlon 2012. Le but : gravir le Mont Ventoux après avoir récolté des fonds pour lutter contre la dégradation des forêts.

Orange s'initie au challenge éco-solidaire

© Jérôme Lardat

Orange s'initie au challenge éco-solidaire

Un cortège de près de 200 randonneurs, particuliers et entreprises mélangés. Voilà la troupe atypique qui s'élance à l'assaut du Mont Ventoux, ce "géant de Provence" de 1 912 mètres, en ce petit matin du 27 mai. Parmi eux, Denis Méazza, responsable d'une équipe de téléconseillers chez Orange. Vêtu d'un T-shirt et d'une casquette noirs griffés du logo de l'opérateur télécom, il entame, enthousiaste, cette marche de 27 kilomètres. " J'ai une sensibilité écologique et je suis également un grand amateur de sport ", explique le manager. Voilà pourquoi il a accepté de participer à ce Pandathlon proposé par le WWF, organisme pour la préservation de la biodiversité. Organisée pour la troisième fois, cette marche est ouverte aux entreprises qui doivent, pour participer, récolter des fonds afin de lutter contre la dégradation des massifs forestiers. 400 euros minimum par personne sont en effet demandés.

Un défi solidaire auquel Orange a largement répondu présent, en mobilisant une cinquantaine de salariés, téléconseillers, managers et collaborateurs issus du siège, répartis en équipes de quatre. " Pour réunir ces fonds, nous avons lancé aux téléconseillers un challenge dont l'objectif était d'inciter les clients à passer à la facture dématérialisée ", explique Françoise Quélen, responsable du système environnemental à la direction de la relation client grand public d'Orange, également coresponsable du projet au sein du WWF. Ainsi lorsqu'un téléconseiller dépassait ses objectifs, cela déclenchait une prime qui était reversée à l'association. Au total, près de 25 000 euros ont été ainsi offerts.

Une ambiance solidaire
Entre marcheurs, la cordialité est de mise. " Cet événement m'a permis de rencontrer d'autres personnes d'Orange hors du cadre habituel, ce que j'ai apprécié ", se réjouit Denis Méazza. Au sein des équipes, comme le parcours n'est pas chronométré, ce n'est pas l'esprit de compétition qui domine, mais plutôt la solidarité : " Face à une personne en difficulté, notre équipe a fait bloc et est redescendue ensemble ", raconte-t-il.

Un esprit de corps qu'a également apprécié Jacques Christmann, responsable national Cellule de réclamation 118 712. À tel point que le manager a décidé en interne de rebondir sur l'événement : " J'en ai profité ensuite pour rappeler à mes équipes qu'ensemble, en étant solidaires, il est possible de se dépasser pour relever de beaux défis. "