Mon compte Devenir membre Newsletters

Combien gagnent les chefs de secteur GMS ?

Publié le par

Particulièrement convoités et aptes à évoluer rapidement, les emplois de chefs de secteur GMS enregistrent un turnover souvent élevé. Afin de les fidéliser, il appartient donc aux employeurs de les rémunérer le plus justement possible. Tour d'horizon de ces salaires et de leur tendance.

Combien gagnent les chefs de secteur GMS ?

La grande majorité des chefs de secteur en grande et moyenne distribution (GMS) gagne entre 26 et 35 K€ par an, fixe et variable compris. C'est l'un des résultats de l'étude menée par Jobmarketingvente* sur les rémunérations des commerciaux opérant pour les marques dans le milieu des grandes surfaces. [cf. graph ci-dessous pour le détail]

Parmi les chefs de secteur GMS ayant déclaré gagner moins de 25 K€ par an, 40% ne travaillent pas directement chez les industriels mais dans des sociétés spécialisées dans les forces de vente externalisées. Ils sont encore 21% pour les rémunérations comprises entre 26 et 30 k€ et à noter quasiment aucun chef de secteur GMS ne travaille dans des sociétés de forces de vente externalisées lorsque les rémunérations sont supérieures à 30 K€ par an.

Répartition des chefs de secteur GMS par tranche de salaires :

"Aujourd'hui, la différence de salaire à l'embauche est liée au niveau d'expérience plutôt qu'au niveau d'études", précise Laurent Le Roux, créateur et dirigeant de Forstaff, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers marketing-vente. Il ajoute : "Le salaire d'embauche se situe entre 24 et 29 K€ selon la taille, la nature et l'implantation géographique de l'entreprise. Le salaire moyen d'un profil confirmé est compris entre 28 et 38 K€, et peut aller jusqu'à 42 K€ pour les seniors dans les majors ou les sociétés dans lesquelles ils effectuent des commandes en direct."

La rémunération doit ensuite être réévaluée en fonction du parcours du salarié dans l'entreprise, sachant que le poste de chef de secteur GMS est un poste tremplin qui permet ensuite d'évoluer en interne. "D'ailleurs, le turnover dans ce métier s'élève à environ 15% à cause de l'évolution des salariés au sein de leur entreprise mais aussi vers d'autres marchés car ils bénéficient d'une formation solide ", indique Laurent Le Roux.

Une évolution des salaires positive

"L'évolution des salaires ces dernières années est positive car il y a une volonté dans la plupart des entreprises d'introduire une part variable. Elle peut représenter entre 10 et 20% de la rémunération brute annuelle", explique Laurent Le Roux. En effet, aux salaires s'ajoutent souvent de l'intéressement, une participation, mais aussi des avantages liés à la fonction comme le véhicule et les remboursements de frais réels ou au forfait. Autant d'éléments à prendre en considération !

Olivier Guichardon est le fondateur et dirigeant de Jobmarketingvente.com, site internet spécialisé dans le recrutement des fonctions marketing et vente

* Méthodologie : rémunérations brutes annuelles (fixe et variable compris) déclarées par un échantillon de 350 chefs de secteur en CDI ou CDD ayant déposés leur CV dans la CV-thèque Jobmarketingvente

Mot clés : Salaire |

Olivier Guichardon