Mon compte Devenir membre Newsletters

Fonctions commerciales : évolutions des rémunérations et embauches en 2014

Publié le par

Les entreprises ont plus que jamais besoin de leurs commerciaux, qu'ils soient managers, intermédiaires ou terrain. Mais quels profils cherchent-elles ? A quel niveau de salaire ? Deux études font le point sur ces questions.

Fonctions commerciales : évolutions des rémunérations et embauches en 2014

Certes, le contexte n'est toujours pas au beau fixe, mais les entreprises s'accrochent toujours à leurs forces commerciales. Du moins en partie. En effet, le cabinet de recrutement Robert Walters annonce de son côté une hausse des recrutements concernant les fonctions commerciales et marketing au 1er trimestre 2014, sur la même lancée que celle du second semestre 2013.

En analysant ces croissances par secteur d'activités, le cabinet en conclut que ce sont en particulier ceux de l'agro-alimentaire, du luxe, du retail et des nouvelles technologies qui tirent les demandes. Par ailleurs, la croissance est particulièrement importante pour les profils grand compte, les postes d'encadrement et, de manière plus anecdotique, les responsables commerciaux dans la prescription (comme le BTP par exemple).

Pour ce qui est des rémunérations, Le Guide des Salaires 2014* annonce des évolutions à la baisse, à l'exception des managers. Par exemple, les ingénieurs commerciaux perçoivent une rémunération globale médiane en chute de 10% par rapport à 2013 (soit un salaire annuel médian de 43 000 € bruts), s'expliquant par une baisse du fixe comme du variable.


A contrario, les managers commerciaux restent sur leur lancée de 2013 avec des rémunérations globalement à la hausse. Ainsi, le salaire du directeur commercial grimpe de quelques points : sa rémunération globale médiane s'élève à 106 820 €, soit une augmentation de 2% par rapport à l'an passé. Le cabinet Robert Walters estime quant à lui ce salaire à 95 k€ annuels, car il en exclut les avantages et primes associés.

"Les commerciaux terrain étant objectivés sur leur niveau de vente, cela peut expliquer une baisse des variables, contrairement aux managers commerciaux dont les objectifs ne sont pas uniquement liés aux volumes de ventes réalisés", analyse Pascal Julie, éditeur du Guide des Salaires pour expliquer la différence entre managers et non-managers.

Enfin, le Guide des Salaires étudie les différences ente commerciaux hommes et femmes. Il apparaît que l'écart salarial global existe toujours en défaveur des femmes, qui gagnent en moyenne 16% de moins qu'un homme à poste égal. Un écart significatif qui est toutefois en baisse de 10 points par rapport à 2013.

* Retrouvez sur ce lien la méthodologie du Guide des Salaires, édité aux Éditions Législatives