Mon compte Devenir membre Newsletters

Saint-Gobain Building Glass Europe modernise son process de vente

Publié le par

La filière de Saint-Gobain spécialisée dans la vente de vitres aux professionnels du bâtiment prend un nouveau virage, en adoptant une solution automatisée de pricing, couplée à une plateforme e-commerce.

Saint-Gobain Building Glass Europe modernise son process de vente

Vendre mieux pour vendre plus, voilà qui pourrait résumer le projet de Saint-Gobain. La branche spécialisée dans les vitres et le verre à destination des professionnels du bâtiment, Building Glass Europe, lance un nouvel outil à destination de ses clients et de ses forces de vente. Baptisé Glassolutions, celui-ci propose aux clients de Saint-Gobain Building Glass, des artisans pour la plupart, de réaliser leurs commandes via une plateforme e-commerce.

"Jusqu'à présent, nous disposions d'une cinquantaine de catalogues-produits différents, présentant nos offres pour chacune de nos cibles clientèle", explique Jean-Marie Vaissaire, président de Saint-Gobain Building Glass. "Avec notre configurateur en ligne, les clients pourront désormais accéder aux solutions qui les intéressent, obtenir directement à une tarification et passer commande, sans avoir besoin d'envoyer un fax au commercial et d'attendre son retour", poursuit-il. Côté force de vente, Glassolutions devrait dégager du temps aux commerciaux afin qu'ils puissent visiter davantage de clients mais aussi en prospecter de nouveaux.

Développée par Pros, société spécialisée dans les logiciels d'automatisation des ventes (devis, tarification, e-commerce...) cette nouvelle plateforme est aujourd'hui en phase pilote auprès d'une centaine de clients au Royaume-Uni, et sera déployée dans les deux années à venir sur le reste de l'Europe, dont la France.

"Il est encore trop tôt pour voir quel est l'impact sur les commandes. Mais nous constatons que l'outil permet à certains clients de découvrir des produits dont ils n'avaient pas connaissance. Notre objectif est de réaliser 5% de notre chiffre d'affaires via la plateforme d'ici quatre à cinq ans", précise Jean-Marie Vaissaire.