Mon compte Devenir membre Newsletters

Viadeo : l'échec du réseau social français

Publié le par

Le réseau social professionnel français vient d'être mis en redressement judiciaire. Viadeo souffre notamment des 23,3 millions d'euros de pertes enregistrées en 2015, d'une introduction en bourse décevante et d'une aventure en Chine désastreuse.

Viadeo : l'échec du réseau social français

Viadeo ne connaitra pas un succès similaire à celui de son concurrent américain LinkedIn, racheté 24,4 milliards d'euros cette année par Microsoft. Le réseau français et sa filiale APVO viennent d'être mis en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Paris pour une durée de trois mois, suite à quoi l'entreprise sera officiellement mise en liquidation.

La décision du Tribunal de commerce est attendue pour la fin du mois de décembre, alors que plusieurs offres ont déjà été déposées afin de reprendre l'activité du réseau et une partie de ses 157 employés.

Viadeo évoque des "repreneurs solides financièrement et ayant une expertise reconnue sur le marché du recrutement online" dans un communiqué diffusé le 29 novembre.

Une perte de 23,3 millions d'euros en 2015

Viadeo revendique cette année 10 millions d'utilisateurs actifs, soit six fois moins qu'il y a quatre ans. À titre de comparaison, son rival LinkedIn en comptait 106 millions en mars dernier.

Le réseau français, dont la monétisation pèse sur les utilisateurs plutôt que sur les entreprises comme LinkedIn, accusait une perte de 23,3 millions d'euros en 2015 pour un chiffre d'affaires de 24,4 millions d'euros.

Le cours de bourse de l'entreprise, gelé à la mi-novembre, a plongé : fort d'une valorisation de 150 millions d'euros en juillet 2014 à l'introduction de l'entreprise, il a depuis perdu 94% de sa valeur et ne représente plus que 10 millions d'euros aujourd'hui.

L'erreur de l'internationalisation

Cette introduction en bourse n'avait permis à l'entreprise de lever que 22 millions d'euros sur les 35 attendus, handicapant le développement de la marque à l'étranger.

Contrairement à son homologue allemand Xing, qui s'est focalisé sur le marché germanophone, Viadeo a voulu s'internationaliser dès 2007 avec le rachat de Tianji. Le réseau chinois sera finalement fermé en 2015, après des pertes de 7 à 8 millions d'euros par an.

Illustration de cette internationalisation ratée: le plan ViaNext, dévoilé en mai 2016 et qui devait recentrer les activités du réseau sur la France, son seul marché rentable.

"Pendant la durée du redressement judiciaire, le réseau social professionnel restera pleinement opérationnel pour ses clients et pour ses membres", précise le communiqué de presse de Viadeo.

En complément :

Social selling: la nouvelle arme des commerciaux de La Poste

Comment le social selling s'est imposé chez les commerciaux d'Edenred

Réseaux sociaux : retour d'expérience de 4 entreprises

Combien de temps passent les meilleurs commerciaux sur les réseaux sociaux ?

"Les réseaux sociaux, ce n'est pas que pour trouver un job!" par Cyril Bladier

Social selling: 5 idées reçues pour ne pas y aller