Mon compte Devenir membre Newsletters

Flotte auto : quels rôles pour le directeur commercial ?

Publié le par

Outil incontournable pour une force commerciale, la voiture est source de convoitise. Pour le directeur commercial, le rôle est multiple. Savoir écouter sa force commerciale et ses désirs, tout en sachant négocier avec la Daf, ou le gestionnaire de parc.

Flotte auto : quels rôles pour le directeur commercial ?

Il est bien rare de croiser un directeur commercial n'ayant pas un véhicule de fonction aujourd'hui. Et de surcroît, un véhicule que l'on peut souvent qualifier de haut de gamme, puisque le côté "statutaire" de la fonction est assimilé à la référence de l'automobile. "Il est quasiment impossible de croiser un directeur commercial à bord d'un véhicule d'entrée de gamme/marque", confirment Yann Guillaud et Patrice Leroy, analystes flotte auto chez Euklead. Attention toutefois à l'image véhiculée par une voiture haut de gamme, voire de luxe, puisqu'elle peut être à double tranchant. Positive certes vis-à-vis de la clientèle, mais également négative si on se place par rapport à l'impact environnemental (consommation accrue, émission de C02 supérieure...). Mais au-delà de son propre véhicule, le directeur commercial possède un rôle non négligeable sur la gestion de la flotte automobile de l'entreprise.

Directeur commercial ne rime pas avec gestionnaire de flotte

Être directeur commercial et gestionnaire, mission impossible? En tout cas, c'est extrêmement rare. En effet, confier la gestion de son parc auto à un directeur commercial place ce dernier en tant que personne administrative de l'entreprise, d'où la question: est-ce le rôle d'un directeur commercial d'occuper cette fonction? Selon les acteurs interrogés, rien ne l'affirme. D'autre part, ce management impliquerait une augmentation du coût de ce parc automobile. En effet, avec le salaire, la voiture représente le premier outil de motivation pour une force commerciale. Un directeur commercial serait donc tenté d'équiper ses équipes d'une flotte "chatoyante", pour augmenter ses chances de recruter des commerciaux de pointe d'une part, et pouvoir les fidéliser efficacement d'autre part.

>> Lire la suite de l'article page 2