Amazon Dash arrive en France

Publié par le | Mis à jour le
Amazon Dash arrive en France

Après les États-Unis, le bouton d'Amazon débarque en France. Vendu 4,99 euros, Amazon Dash permet à ses clients premium d'acheter un produit (et un seul) en cliquant simplement sur le bouton. Pour le moment, une quarantaine de marques sont disponibles, dont Pampers, Nivea ou encore Gillette.

  • Imprimer

Commander un produit en appuyant simplement sur un bouton ? C'est désormais possible grâce à Amazon Dash. Depuis le 8 novembre en effet, le bouton d'Amazon est disponible en France. Réservé aux membres premium du champion de l'e-commerce, il est vendu 4,99 euros. Accroché sur la porte du réfrigérateur, dans la salle de bain ou dans la chambre de bébé, ce bouton connecté permet, d'une simple pression, de commander un produit manquant (et un seul) et de le recevoir le jour suivant.

Concrètement, il suffit au client de configurer le bouton sur l'appli Amazon de son smartphone, ce dernier fonctionnant ensuite en wi-fi. Pour le moment, plus d'une quarantaine de marques se sont associées à Amazon, parmi lesquelles Ariel, Durex, Gillette, Lipton, Nivea ou encore Pampers, ce qui représente près de 500 produits. Une fois la commande passée, le client est réapprovisionné en un jour ouvré. Et pour éviter tout doublon de commande, le bouton est désactivé jusqu'à la réception du produit. À noter, le montant du bouton est déduit de la première commande.

Le lancement du "Dash Button" s'accompagne de celui d'un autre service : Amazon Dash Replenishment, qui permet aux appareils électroménagers connectés de commander automatiquement un produit dès qu'il vient à manquer (de la lessive ou des cartouches d'encre, par exemple). En Europe, plusieurs fabricants se sont lancés dans l'intégration de ce service, à l'instar de Samsung, Whirlpool, Kyocera ou Grundig.

Avec ces deux services, le champion de l'e-commerce s'invite donc les foyers et cherche à se rendre incontournable.

Amazon a lancé ce service aux États-Unis en avril 2015. Depuis, il fait un véritable carton. Aux États-Unis, les foyers qui l'utilisent en ont quatre en moyenne. Il a été déployé en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni.



Couteau suisse de la rédaction, je suis chargée de piloter la production des contenus. Mes passions? Écrire et relire!

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Et si on revoyait enfin nos process de prospection ?
Process de vente
Et si on revoyait enfin nos process de prospection ?

Et si on revoyait enfin nos process de prospection ?

Par Emmanuel Faure - Faure-U

Téléphone, e-mailing, social selling,... chaque commercial y va de sa préférence pour prospecter. Et si enfin on arrêtait de prospecter sur [...]

Traiter l'objection d'un client qui multiplie... les objections
Process de vente
Traiter l'objection d'un client qui multiplie... les objections

Traiter l'objection d'un client qui multiplie... les objections

Par Pascal Py (ForVentOr)

Comment se comporter face à un client qui multiplie les objections ? Dans son livre, Faire signer ses clients, Pascal Py revient sur le traitement [...]