Trois questions à... Asher, meilleur commercial 2013

Publié par le | Mis à jour le
Trois questions à... Asher, meilleur commercial 2013

À la veille du concours pour élire le Meilleur commercial de France 2014, nous nous sommes entretenus avec l'un des lauréats de l'édition 2013, dans la catégorie Entreprise. Interview d'Asher Zerbib, commercial chez DoubleTrade.

  • Imprimer

Alors que la première phase du concours du Meilleur commercial de France 2014 s'achève le 10 octobre prochain, Asher Zerbib, commercial chez DoubleTrade et gagnant du concours 2013 dans la catégorie Entreprise revient sur ce succès.

Que vous a apporté cette victoire ?

Énormément de contacts, de sollicitations, et surtout la possibilité d'évoluer vers un poste plus important que celui que j'avais au moment du concours. J'ai également été invité à intervenir lors d'une convention d'entreprise. Sur le plan personnel, c'est une grande satisfaction d'avoir été jugé le meilleur, car un commercial vit toujours dans le doute. Il est également intéressant de se mesurer à des personnes qui font le même métier, ce qui arrive rarement dans le quotidien d'un commercial. C'est enrichissant de voir comment fonctionnent les gens autour de nous, et inversement de transmettre sa manière de travailler. Et puis prouver qu'on est un bon commercial redonne un coup de booster !

Quels conseils donneriez-vous aux participants ?

Lorsque l'on concourt, on peut être tenté d'embellir les choses. Je le déconseille. Mieux vaut agir comme on le ferait devant le client. Si le candidat a quelques travers ou si son argumentation est parfois poussive, il ne faut pas hésiter à jouer la carte de la franchise. Il est préférable d'expliquer sa façon de travailler, tout en reconnaissant qu'il ne s'agit pas forcément de la meilleure méthode mais qu'on est prêt à apprendre. Il ne faut pas avoir honte de s'inspirer et d'adapter les techniques de vente d'autres commerciaux. La force d'un commercial réside aussi dans sa modestie. Il ne doit pas essayer de plaire à tout prix, ni avoir peur d'être bousculé...

Votre idée du meilleur commercial 2014 ?

Un commercial développant une telle capacité d'écoute active qu'il est capable de terminer les phrases de ses clients. Le meilleur vendeur est celui pour lequel le client se dit : "Il m'a écouté et m'a compris". Selon moi, c'est également une personne qui réagit au bon moment, qui sait faire preuve d'une grande capacité de synthèse mais aussi d'anticipation quant aux objections qui vont lui être amenées. Un très bon commercial sait dès la prise de rendez-vous s'il va pouvoir signer ou non.

  • Le concours est ouvert à tout commercial en activité - Inscriptions en ligne jusqu'au 11 octobre 2014 - 30000 euros de cadeaux à gagner

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Et si on revoyait enfin nos process de prospection ?
Process de vente
Et si on revoyait enfin nos process de prospection ?

Et si on revoyait enfin nos process de prospection ?

Par Emmanuel Faure - Faure-U

Téléphone, e-mailing, social selling,... chaque commercial y va de sa préférence pour prospecter. Et si enfin on arrêtait de prospecter sur [...]

Traiter l'objection d'un client qui multiplie... les objections
Process de vente
Traiter l'objection d'un client qui multiplie... les objections

Traiter l'objection d'un client qui multiplie... les objections

Par Pascal Py (ForVentOr)

Comment se comporter face à un client qui multiplie les objections ? Dans son livre, Faire signer ses clients, Pascal Py revient sur le traitement [...]