Armatis offre une semaine zen aux salariés de son centre de Caen

Publié par le

Sophrologues, masseurs, consultants en relooking et professeurs de shiatsu se sont retrouvés du 8 au 12 décembre dans les locaux du centre d'appels Armatis à Caen. Objectif : favoriser le “bien être”.

  • Imprimer

Entre le 8 et le 12 décembre, des hôtes improbables se sont établis dans les locaux du centre d’appels Armatis à Caen : membres de l’école française du rire, sophrologues, masseurs, consultants en relooking, professeurs de shiatsu… Une semaine durant, leurs rires et leurs conseils ont raisonné dans le centre plutôt habitué aux conversations téléphoniques des 700 téléconseillers et télévendeurs du site. À la carte, une dizaine d’ateliers proposés pendant les pauses, avec ou sans inscriptions préalables. « L’activité économique du centre s’est poursuivie normalement ou presque, explique Laurence Le Louvier, DRH du groupe. Certains ateliers duraient un peu plus longtemps et bien entendu, les managers ont fait preuve de souplesse dans l’application des horaires ». La raison de cette opération ? « Nos métiers sont stressants, explique Laurence Le Louvier. Et nous sommes convaincus qu’en favorisant la convivialité sur le lieu de travail, en aidant nos collaborateurs à se déconnecter d’un appel difficile ou en leur permettant de souffler un peu, nous les aidons à se sentir mieux et à mieux travailler. Notre démarche n’est pas philanthropique ». Dans ce même esprit, la direction d’Armatis a d’ailleurs veillé à l’ergonomie, aux couleurs et à la sonorité de ses centres. Cette opération qui avait déjà eu lieu dans deux autres centres Armatis, sera déployée dans les mois qui viennent à Châteauroux ainsi qu’à Nevers.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet