Circular se lance sur Facebook pour toucher les étudiants

Publié par le

Pour les 20 ans de son Téléthon en hypermarchés, le spécialiste de l'animation commerciale terrain sollicite cette année 4 500 étudiants. Et fait du bruit autour de l'événement sur Facebook.

  • Imprimer

Les 5 et 6 décembre prochains aura lieu comme chaque année depuis vingt ans le Téléthon en hypermarchés. L’entreprise Circular spécialisée dans les métiers de la vente et de l'animation commerciale, embauche cette fois-ci 4 500 étudiants sous convention de stage répartis dans 200 écoles partenaires de l’opération (BTS de management des unités commerciales, IUT de techniques commerciales, Bac pro Vente, etc.). Ces derniers passeront deux jours en magasin à guider les clients à acheter les produits partenaires de l’opération. Pour informer les étudiants sur leur mission, Circular réalise une tournée dans les écoles en amont du Téléthon, en leur proposant deux heures et demi de formation :

- Comment accrocher un client ?
- Comment répondre à ses objections ?
- Comment l’orienter vers le produit partenaire ?

Circular a conçu ce module de formation avec plusieurs professeurs des écoles participantes (IUT de Créteil notamment). « Nous avons retravaillé nos supports de formation et réalisé combien l’approche des consommateurs était un point clé », souligne Émilie Lecrosnier, manager des opérations chez Circular en charge du Téléthon en hypermarchés. Les étudiants sont donc filmés en situation pour aborder les différents moments de la vente. Circular leur a également remis un support d’aide à la vente pour les aider à argumenter sur les produits concernés par l’entreprise et créé une petite bande dessinée véhiculant les messages clés pour bien vendre.

Début novembre, pour coller à la cible étudiante, Circular a créé sur facebook, le réseau social en ligne à succès, un groupe « je participe au Téléthon en hyper ». Les étudiants sont également encouragés à diriger leur entourage vers l’événement « je fais mes courses pour le Téléthon », un rendez-vous à la sauce facebook ouvert le 19 novembre. « Nous y expliquons le déroulé du Téléthon en hypermarchés dans 330 magasins et sur les sites Ooshop, Houra et Auchan Direct. Pour cette 20e édition, notre volonté était d’innover et de cibler la population étudiante. C’est une façon de les motiver », insiste Émilie Lecrosnier. Le 20 novembre, trois semaines après la création du groupe sur Facebook, 60 étudiants étaient déjà inscrits et 350 personnes ont été invitées à participer à l’événement en une journée seulement !

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement
Ressources humaines
[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

Par Loïc Lemoine, directeur de TalanConsulting

Les business models des grands groupes évoluent modifiant profondément le rapport au travail (lieu, statut, hiérarchie). Pour conjuguer positivement [...]

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]