Les DRH français anticipent mal la gestion des seniors

Publié par le

Une étude de BearingPoint Ifop met en avant la mauvaise appréhension de la gestion des seniors en France, malgré une volonté de s'y atteler prochainement.

  • Imprimer

Aujourd'hui, seuls 7% des DRH sondés dans le cadre d'une étude menée conjointement par BearingPoint et l'Ifop ont d'ores et déjà mené une politique dédiée à la gestion des seniors et ont mis en place des actions structurées. On savait que la France figurait parmi les mauvais élèves de l'Europe en termes d'emploi des seniors (en 2007, les 55-64 ans représentaient 38,3 % des actifs, contre 44,7 % pour la moyenne européenne).

Les sondés, les DRH des 500 plus grandes entreprises françaises, semblent cependant conscients du problème des départs à la retraite. Ils sont 75% à indiquer devoir instaurer des actions de développement des compétences ou qualifications et améliorer les formations des seniors. Les raisons de cette prise de conscience résultent, pour 70% des DRH interrogés, de la nécessité d'anticiper les pertes de compétences liées au départ. Toutefois, pour plus de la moitié des sondés, c'est la contrainte réglementaire sur l'emploi des seniors qui amène les entreprises à prendre des mesures. 

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]