Sage met en place une action de recrutement pour ses revendeurs

Publié par le

Pour accélérer le développement de son business, Sage organise le recrutement des commerciaux de ses partenaires.

  • Imprimer

Dans un contexte où les revendeurs ont besoin de commerciaux pour pouvoir développer leur activité (surtout pour les revendeurs PME) et manquent de ressources pour mettre en œuvre les projets Sage chez leurs clients, l'éditeur a décidé de déployer un certain nombre d'actions pour dépasser ces difficultés qui freinent son business.

Des “speed meetings” ont donc été déployés. Les premiers ont eu lieu le 30 avril et le 17 juin au cours desquels Sage a identifié les profils et présélectionné des candidats potentiels. Les trois types de profils recherchés lors des speed meetings se sont basés sur les critères suivants :

- En recherche d’emploi

- En reconversion avec une première expérience métier

- Jeunes diplômés

Sage, organisateur de la journée de “speed meeting” met en relation les candidats et les partenaires. Les CV ont été communiqués à l’avance, et chaque entretien avec un candidat dure de 30 à 45 minutes. Le partenaire sélectionne un ou plusieurs candidats et leur propose un contrat à la fin de la journée. Le candidat signe son contrat de travail à l’issue d'une formation aux produits Sage.

A la suite des deux premiers speed meetings PME organisés, on compte 40 personnes recrutées, dont la moitié est en formation et la seconde moitié en poste.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]