La SNCF tire un trait sur l’offre « Premium TGV »

Publié par le

Faute de résultats probants, la SNCF a décidé de ne pas renouveler l’expérimentation de son offre « Premium TGV ».

  • Imprimer
Feu l’offre « Premium TGV ». Faute de réservations suffisantes et d’une adhésion de la part des usagers, la société de transports a pris la décision de retirer ce service du marché. Lancée en novembre 2002, l’offre « Premium TGV » proposait à la clientèle professionnelle voyageant en première classe sur la ligne Paris-Lyon des conditions particulières. Des billets interchangeables ou remboursables jusqu’à deux mois avant le départ du TGV, des titres de transports utilisables dans l’heure qui précède ou qui suit le départ du train sur lequel le cadre avait réservé et un espace calme propice au travail dédié aux hommes d’affaires dans chaque rame. Ce service avait bien sûr un prix : 140 euros le billet Premium (contre 92 euros pour un billet classique). L’entreprise publique met en avant la morosité de la conjoncture économique et le climat international incertain pour expliquer cet échec commercial. Le service « Premium » sera suspendu à compter du 1er août 2003.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]