Vie des sociétés

Publié par le

Le Cecei autorise le rapprochement entre le Crédit Lyonnais et le Crédit Agricole. Le rachat de Corus par Péchiney n’aura pas lieu.

  • Imprimer
- Le Comité des établissements de crédit et des entreprises d’investissement (Cecei) a donné son feu vert au projet de rapprochement entre le Crédit Lyonnais et le Crédit Agricole. Un géant de la banque de particuliers regroupant plus de vingt millions de clients sera ainsi constitué. - Le rachat par Péchiney de la branche aluminium du sidérurgiste anglo-néerlandais Corus n’aura pas lieu. Les administrateurs de la filiale néerlandaise concernée ont exercé leur droit de véto contre cette transaction. - Le nom du repreneur du groupe de médias allemand en dépôt de bilan, KirchMedia, devrait être rapidement connu. Deux candidats sont en lice : un consortium allemand composé de l’éditeur de magazines allemand Bauer Verlag associé à la seconde banque du pays Hypovereinsbank, et le producteur de films américains Haim Saban.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]