Recherche
Se connecter

71 % des cadres satisfaits de leur vie professionnelle

Publié par le

Les cadres français bénéficient grâce aux 35 heures de douze jours de congés supplémentaires. Résultat : les cols blancs se déclarent désormais plus heureux au travail.

  • Imprimer
77 % des cadres français sont déjà passés aux 35 heures contre seulement 54 % de la population globale. C'est ce que révèle Cadroscope, la dernière enquête réalisée par l'Apec, l'Association pour l'emploi des cadres. Ainsi, le passage aux 35 heures permet à 82 % des cadres de disposer, en moyenne, de douze jours de congés supplémentaires. Du coup, 85 % des cadres interrogés se déclarent satisfaits de leur situation professionnelle et 73 % jugent positivement l'équilibre entre vie privée et professionnelle contre 67 % en 2000. Seule ombre au tableau : la moitié des "cols blancs" estime la charge de travail "excessive" et évoque comme causes principales, le manque d'effectifs et le nombre croissant de missions à mener de front.

La rédaction vous recommande

Les 4 commandements pour une mobilité réussie
Les 4 commandements pour une mobilité réussie

Les 4 commandements pour une mobilité réussie

Par Inmac - wstore

Les nouvelles technologies ont transforme nos modes de travail Les collaborateurs daujourdhui ne sont plus ceux dhier leurs besoins ont change [...]

Sur le même sujet

Quel est le profil des commerciaux grands comptes ?
Ressources humaines
Quel est le profil des commerciaux grands comptes ?

Quel est le profil des commerciaux grands comptes ?

Par Laurent Bailliard

L'évolution des demandes des clients autour de projets complexes et globaux engendre une croissance des Key Account Manager. Mais qui sont-ils? [...]

Toshiba TFIS forme aussi son réseau de vente indirecte
Ressources humaines
Toshiba TFIS forme aussi son réseau de vente indirecte

Toshiba TFIS forme aussi son réseau de vente indirecte

Par Laurent Bailliard

Après avoir lancé un programme de formation à destination de ses collaborateurs et filiales, Toshiba TFIS décide de l'ouvrir aussi à l'ensemble [...]