Le marché de l'emploi des cadres commerciaux au beau fixe

Publié par le

Les recrutements de cadres commerciaux devraient, cette année, dépasser ceux de l'an dernier de 15%. C'est l'Apec, l'Association pour l'emploi des cadres qui l'affirme. Seul bémol : l'emploi des jeunes diplômés qui n'est pas sur la même dynamique.

  • Imprimer

L'Apec est catégorique : le marché de l'emploi des cadres commerciaux est actuellement au beau fixe. Les chiffres du premier semestre et les prévisions sur la fin de l'année en attestent. « Nous devrions atteindre cette année 50 000 recrutements de cadres commerciaux et marketing en France contre 43 400 l'an dernier (source : Panel Apec réalisé auprès de 11 000 entreprises). C'est la fourchette haute de nos prévisions établies en début de l'année », explique Pierre Lamblin, directeur des études et recherche de l'Apec. Autre preuve du dynamisme du marché ? Le nombre d'offres publiées par l'Apec est en croissance de 28% au premier semestre. Un bémol à ces bons résultats : la situation des jeunes diplômés. Seules 20% des annonces de cadres commerciaux les concernent, contre 24 % en 2002 et 23% sur l'ensemble des offres de cadres de l'Apec. « A l'exception de la grande distribution qui donne sa chance aux jeunes diplômés, les entreprises se rassurent avec des candidats expérimentés », conclut l'expert de l'Apec. 

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]