Nouveau programme pour les partenaires Cisco

Publié par le

Cisco a révisé son programme partenaires : ajout de spécialisations, programmes de formation revisités et coût des certifications réduit.

  • Imprimer

Cisco, société spécialisée dans les technologies de réseaux, a entrepris de refondre son programme partenaires. En y ajoutant, premièrement, trois spécialisations : en architectures de réseaux, de collaboration et de centre de données. Celles-ci modifient les conditions d'obtention de certification pour les partenaires.

Les partenaires Gold doivent valider les trois spécialisations ; les partenaires certifiés Silver justifient d'au moins une spécialisation sur les trois ; enfin, les partenaires ayant obtenu soit une spécialisation en architecture, soit une spécialisation Express Foundation, peuvent prétendre à la certification Premier. "Ces nouvelles spécialisations permettent à nos partenaires de gagner en crédibilité aux yeux de leurs clients", souligne Edison Peres, vice-président en charge des partenariats internationaux.

Concernant les recertifications, Cisco laisse un délai (période de transition) de 16 à 28 mois à ses partenaires. Le programme de certification est international et s’applique dans tous les pays. En France, Cisco compte 400 partenaires certifiés, dont une cinquantaine sont concernés par ces nouveautés.

Le nouveau programme prévoit également une réduction des coûts pour les partenaires. Par exemple, le coût de la certification d'un partenaire Gold a diminué de 50000 dollars, soit un nouveau montant de 100000 dollars désormais. Les formations ont aussi été allégées. Sur certains programmes, jusqu'à 25 % des heures ont été supprimés.

"Cisco et ses partenaires doivent évoluer ensemble pour saisir les opportunités du marché, notamment en matière de réseaux, de vidéo, de collaboration et de centre de données", conclut Edison Peres.

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement
Ressources humaines
[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

Par Loïc Lemoine, directeur de TalanConsulting

Les business models des grands groupes évoluent modifiant profondément le rapport au travail (lieu, statut, hiérarchie). Pour conjuguer positivement [...]

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]