Le passage à l’euro vu par les consommateurs

Publié par le

Selon la dernière étude Taylor Nelson Sofres réalisée pour Le Revenu, les Français continuent à redouter que le passage à l’euro n'entraîne une hausse des prix.

  • Imprimer
Alors que 68% des Français pensent que le passage à l’euro est une bonne chose pour l’économie nationale, 72% redoutent toutefois une augmentation des prix. C’est du moins ce qui ressort de la dernière étude Talor-Nelson Sofrès réalisée pour Le Revenu. De manière générale, la perception d’un impact positif de l’euro semble se renforcer : 48% des Français envisagent des conséquences positives sur l’économie (ils n’étaient que 37% en 2000). En revanche, 50% des sondés estiment que l’euro aura un impact négatif sur la consommation. L’anticipation d’une réduction de la consommation au moment du passage à l’euro est particulièrement sensible chez les femmes, les 35-49 ans, les inactifs hors retraités, les étudiants et les foyers dont le chef de ménage est cadre. En revanche, seules 27% des personnes interrogées craignent que le passage à l’euro n’ait des impacts négatifs sur leur épargne.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]