Recherche
Se connecter

Le recrutement via le Web devient inefficace aux Etats-Unis

Publié par le

Un cabinet américain de conseil en recrutement estime que les candidats submergent les entreprises de CV par Internet. Résultat : les services de recrutement sont engorgés et le temps moyen de recherche d’un emploi s’allonge.

  • Imprimer
Le Web serait un outil de recrutement inefficace si l’on en croit une étude réalisée par le cabinet de conseil américain Gray & Christmas. La raison ? Elle est inhérente à la simplicité accrue que donne Internet dans la recherche d’un emploi. Puisqu’il est simple pour un candidat de trouver des petites annonces et d’y répondre directement en ligne, ceux-ci n’hésitent pas à inonder les entreprises de leurs CV. Résultat : les candidatures qui arrivent sur les bureaux des directions des ressources humaines ne sont pas ciblées ou mal ciblées. On assiste du coup à une augmentation de la durée moyenne de recherche d’emploi aux Etats-Unis qui est passée de 12,4 semaines sur la période 1990-1991 à 15,2 semaines sur 2001-2002. Les entreprises mettent en effet plus de temps à traiter les candidatures et les services qui en sont chargés sont engorgés. Une situation qui pourrait bien menacer les candidats et les entreprises françaises tant la recherche d’un emploi par Internet est devenue évidente dans notre pays.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

3 pistes pour réconcilier le duo recruteur / manager
Ressources humaines
3 pistes pour réconcilier le duo recruteur / manager

3 pistes pour réconcilier le duo recruteur / manager

Par Pierre Lelièvre

Recruter de manière efficiente suppose une bonne entente des services RH et des managers. Pourtant, face aux idées reçues, il n'est pas toujours [...]

Quel est le profil des commerciaux grands comptes ?
Ressources humaines
Quel est le profil des commerciaux grands comptes ?

Quel est le profil des commerciaux grands comptes ?

Par Laurent Bailliard

L'évolution des demandes des clients autour de projets complexes et globaux engendre une croissance des Key Account Manager. Mais qui sont-ils? [...]