Le tourisme d’affaires se porte bien

Publié par le

Des manifestations moins longues, moins onéreuses mais plus fréquentes. C’est le visage du tourisme d’affaires en 2004.

  • Imprimer
Le marché du tourisme d’affaires a enregistré, en 2004, une hausse de son activité de 1,6%. C’est ce qui se dégage de l’enquête réalisée par Coach Omnium pour Bedouk Editions. «Un vrai signe d’espoir, souligne Coach Omnium, après une année 2003 qui avait accusé un recul de l’activité». Parmi les grandes tendances de ce marché, on note une réduction de la durée des manifestations, une baisse générale des dépenses par participant ainsi qu’une réduction du temps de transport. Parallèlement à ce souci de gestion des dépenses, l’étude souligne une augmentation du nombre de participants par manifestation. Enfin, les entreprises recherchent de plus en plus souvent des lieux originaux mais favorisent, dans le même temps, le centre-ville, là où se trouvent des grandes salles faciles d’accès.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]