L’université Léonard de Vinci invite les recruteurs à son «business speed dating»

Publié par le

Les étudiants de l’université Léonard de Vinci inventent le « Business Speed Dating» pour rencontrer leur futur employeur. Une formule directement inspirée des rendez-vous de sept minutes destinés aux célibataires.

  • Imprimer
Jeudi 20 mars, les cinquante étudiants des troisièmes cycles « Marketing et Commerce sur Internet » (MCI) et » Ingénierie et Négociation Commerciale Interentreprises » de l’université Léonard de Vinci rencontreront, selon la formule du speed dating, les recruteurs d’une vingtaine d’entreprises. Cette formule, initialement destiné à des célibataires qui souhaitent faire des rencontres, sera scrupuleusement respectée : chaque entreprise inscrite disposera d’une série de créneaux horaires de 7 à 9 minutes, pour lesquels pourront s’inscrire les étudiants intéressés. « Ces entretiens en tête-à-tête sont volontairement courts pour obliger nos étudiants à se présenter de façon synthétique et à présenter clairement leur projet professionnel », explique Laurence Guichard, responsable du recrutement du Pôle universitaire Léonard de Vinci. Une quinzaine d’entreprises sont d’ores et déjà inscrites pour ces « Business Speed Dating », dont quelques grands groupes (Danone, Cegetel, M6 ou encore la Sofres), des sociétés technologiques (Micropole-Univers, Cortex ou encore Matis Conseil) et plusieurs PME, parmi lesquelles une majorité de structures de conseil. Emploi

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]