Nicolas Schoesetters est promu directeur commercial France de Chaffoteaux au sein d'Ariston Thermo Group France

Publié par le
Nicolas Schoesetters est promu directeur commercial France de Chaffoteaux au sein d'Ariston Thermo Group France

Nicolas Schoesetters, 46 ans, devient directeur commercial France de Chaffoteaux au sein d'Ariston Thermo Group France, sous la responsabilité directe de Ludovic Frantz, directeur général Europe du Nord-Ouest. Titulaire d'un MAE de l'IAE de Paris Panthéon-Sorbonne (1996) il occupait auparavant le poste de directeur des services et de la qualité au sein de l'entreprise, depuis 2013. Au titre de son parcours professionnel, il a également travaillé à des postes de responsabilité pour Schneider Electric.

  Nomination.fr

Nomination.fr

Faites-nous part de votre nomination

Faites connaître gratuitement vos nouvelles responsabilités sur sur Nomination.frVoir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]