Agnès B. vend en ligne pour élargir sa clientèle

Publié par le

La créatrice disposait de relativement peu de boutiques : une centaine dans le monde, dont le quart en France. D’où l’idée de se développer sur Internet.

  • Imprimer
Depuis 2002, la marque était disponible sur le Net, mais seulement aux Etats-Unis, via un espace e-commerce sur le site institutionnel américain d’Agnès B. Une expérience suffisamment concluante pour être reprise en France, berceau de l’entreprise, mais également en Angleterre. Pas à pas, cela dit : seules 300 références sont disponibles à la commande, l’objectif étant finalement plus de faire découvrir la marque et son environnement (soutien à des artistes contemporains ou à des associations humanitaires…) que de booster les ventes. Sans la moindre communication, la version marchande d’agnesb.com a déjà reçu près de 40 000 visites pour ses trois premières semaines d’existence.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]