Recherche
Se connecter

La Camif se lance dans la vente de produits d’occasion

Publié par le

En partenariat avec PriceMinister, la Camif vient d’annoncer l’ouverture d’un site d’achat-vente de produits d’occasion. L’objectif: élargir son offre de produits et de services.

  • Imprimer
La Camif, numéro trois français de la vente à distance de produits neufs, se lance dans la vente de produits d’occasion depuis son site Web en s’associant à PriceMinister, un site spécialisé dans l’achat-vente sous garantie. En cliquant sur la rubrique “Camif Occasion” du site camif.fr, les internautes ont depuis fin mars accès aux services et aux produits de PriceMinister. Ce dernier met en effet sa plate-forme technologique à disposition des internautes, qu’ils soient sociétaires ou non de la Camif. La mise en vente d’un produit est entièrement gratuite, le site ne prélevant une commission qu’en cas de succès de la vente. Concrètement, lorsqu’un internaute achète un article, il règle le montant de son achat à Camif Occasion, qui signale alors au vendeur que son produit a trouvé acquéreur. Le vendeur expédie alors l’article à l’acheteur, qui accuse réception de l’envoi directement sur le site. À partir de ce moment-là, Camif Occasion règle le vendeur. Le partenariat avec PriceMinister, qui se définit comme le troisième site e-commerce français, permet à la Camif de renforcer la diversification de ses offres Internet en s’appuyant sur les 2,6 millions de membres que compte PriceMinister et sur près de 10 millions de produits référencés. Toutefois, selon l’aveu même de Valérie Méteyer, la directrice marketing de la Camif, le site Camif Occasion devrait à terme renforcer la vente de produits neufs sur le site Camif.fr. «En facilitant la vente de produits d’occasion, on espère inciter les clients à acheter des produits neufs sur camif.fr puisqu’ils auront la possibilité de s’en défaire par la suite», confie-t-elle. La Camif a réalisé sur Internet un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros en 2004, en hausse de 30% par rapport à 2003, ce qui représente environ 15% de son chiffre d’affaires total et 23% du chiffre d’affaires réalisé dans la vente à distance.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Comment Eni a gagné en productivité grâce à la digitalisation de ses forces de vente
Stratégie commerciale
Comment Eni a gagné en productivité grâce à la digitalisation de ses forces de vente
Réginald Thiébaut, directeur commercial d'Eni France

Comment Eni a gagné en productivité grâce à la digitalisation de ses forces de vente

Par Aude David

Pour mener une prospection plus ciblée, cerner rapidement les bons interlocuteurs et mieux se positionner les appels d'offres, Eni gas & power [...]

Éram, fou de personnalisation
Stratégie commerciale
Éram, fou de personnalisation

Éram, fou de personnalisation

Par Dalila Bouaziz

Réinventer l'expérience client, un leitmotiv pour le chausseur de 90 ans, qui mise sur les innovations en magasin comme sur le Web. L'achat [...]

Les 10 tendances e-commerce en 2018
Stratégie commerciale
Les 10 tendances e-commerce en 2018

Les 10 tendances e-commerce en 2018

Par Dalila Bouaziz

Fluidité du paiement en ligne, référencement, recherche vocale, personnalisation, découvrez les dix tendances repérées par la Fintech PayPlug [...]