Recherche
Se connecter

Comarch, éditeur polonais, s'implante en France

Publié par le

L'éditeur polonais de logiciels avance ses pions en France. Il crée 40 emplois en France et prospecte des clients en direct avant de se lancer dans l'indirect, d'ici à 2010.

  • Imprimer

Si l'éditeur polonais de logiciels Comarch marque le début de sa coopération avec Bouygues Télécom en France en 2004, le lancement de son activité ERP destinée aux PME vient, quant à lui, d'avoir lieu cette année.

Avec trois bureaux à Lille, Grenoble et Paris, Comarch a récemment créé 40 emplois en France. Prévoyant de se développer selon un modèle de vente indirect, Comarch souhaite d'abord se constituer un portefeuille de clients avant d'entamer le recrutement de son réseau de distribution. Une deuxième étape qui devrait intervenir d'ici à la fin de l'année 2009 ou courant 2010. «D'ici là, nous ne nous interdisons pas de nouer des relations avec des partenaires intéressés par la revente de nos solutions, explique-t-on chez Comarch. Mais il est nécessaire d'être apporteur d'affaires pour le partenaire.»

Comarch en France se divise en deux entités : l'une consacrée aux solutions télécoms (logiciel de facturation et de système de gestion de réseaux), l'autre aux logiciels ERP. David Gourdelier et Arkadiusz Ilgowski sont cogérants de Comarch France. Deux commerciaux se consacrent à ce marché et trois à celui des PME pour les produits ERP, aidés par trois ingénieurs avant-vente. Comarch compte, depuis le lancement de son activité PME, quatre entreprises clientes, dans le secteur du négoce et de la gestion des stocks (entrepôts). «Nous ne souhaitons pas nous ouvrir à trop de marchés à la fois. Notre volonté aujourd'hui est de développer celui des PME et des télécoms afin de nous implanter de façon qualitative en France, explique Arkadiusz Ilgowski. Le marché des ERP est très vaste et il y a encore de la place en France pour un nouvel acteur !»

Comarch affiche un chiffre d'affaires mondial de 200 millions d'euros et emploie 3 500 ingénieurs IT et consultants d'entreprises.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente
Stratégie commerciale
Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Par Aude David

Si les grandes surfaces sont encore loin d'avoir disparu, la grande distribution affronte en ce moment de nombreuses difficultés. Pourtant, [...]

5 idées reçues sur la tarification dynamique
Stratégie commerciale
5 idées reçues sur la tarification dynamique
vege - stock.adobe.com

5 idées reçues sur la tarification dynamique

Par Pierre Hébrard, fondateur et CEO de Pricemoov

La tarification dynamique consiste à ajuster ses prix à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte d'achat. Cependant, les idées préconçues [...]

Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?
Stratégie commerciale
Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?

Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?

Par Aude David

Pour donner une vision à ses équipes et les faire adhérer à la stratégie de l'entreprise, les managers sont un maillon absolument indispensable. [...]

[Tribune] Qui paye le prix de la livraison gratuite?
Stratégie commerciale
[Tribune] Qui paye le prix de la livraison gratuite?

[Tribune] Qui paye le prix de la livraison gratuite?

Par Michael S. Levy (Deliver.ee)

La livraison gratuite, proposée par les principaux pure players e-commerce pour dominer le marché, oblige les autres à s'aligner sur ce modèle [...]