Internet, canal privilégié du B to B

Publié par le

Les échanges en B to B représentent 93% du marché de l’e-commerce aux Etats-Unis. Une tendance identique en France.

  • Imprimer
93% des transactions électroniques sont réalisées en B to B. C’est la conclusion d’une étude américaine que vient de publier le Census Bureau du Département du Commerce. Ces résultats ne sont certes pas français, mais comme toujours sur Internet, la tendance américaine préfigure et reflète celle des autres pays occidentaux dont la France. Au total, ce marché de l’e-commerce B to B représente ainsi 995 milliards de dollars. Par ailleurs, le secteur de la vente au détail reste très marginal sur le Web, puisque seuls 1,1% des achats en B to C ont été réalisés sur Internet. Des chiffres intéressants qui confirment bien ce que l’on pressent depuis longtemps : le Web est un canal bien adapté au business inter-entreprises, celles-ci étant désormais équipées en micro-ordinateurs et connectées à la Toile. Les bénéfices de transactions électroniques sont par ailleurs évidentes pour les entreprises qui accèdent par ce biais facilement à une offre démultipliée. Reste que le B to C, s’il est encore marginal, ne cesse de voir son poids croître et ce d’autant plus vite que les offres de connexion à haut débit deviennent abordables pour les particuliers et que les réticences à utiliser la carte bancaire en ligne s’effacent progressivement.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]