Recherche
Se connecter

Internet : la croissance est au rendez-vous

Publié par le

Selon les derniers chiffres publiés par la Fevad, les ventes sur Internet ont progressé de 53 % en B to C et de 41 % en B to B en 2005.

  • Imprimer
Les ventes sur Internet ont progressé de 53 % en un an selon l’étude publiée par la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad), dans son bilan du commerce électronique en 2005. Elle repose à la fois sur les informations recueillies auprès des trente sites Internet participant au panel iCE de la Fevad et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de plus de 10 000 sites Internet. Au cours des douze derniers mois, les trente sites du panel, qui regroupe les principaux sites de e-commerce (voir liste ci-après), ont vu leur chiffre d’affaires bondir de 40 %. À eux seuls, ils totalisent plus de quatre milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit près de la moitié du montant total des ventes sur Internet. En 2005, ces trente sites ont enregistré plus de 43 millions de transactions, ce qui correspond à plus de 100 000 commandes par jour. S’agissant des sites du panel Fevad/iCE, les sites de ventes aux particuliers (hors voyages-loisirs) ont vu leurs ventes progresser de 35 %, en 2005. Les sites spécialistes de vente aux professionnels connaissent, eux aussi, une bonne santé puisqu’ils affichent une progression de 41 % de leur chiffre d’affaires. Pour les besoins de l’étude, la Fevad a interrogé les principales sociétés prestataires de paiement : Atos Origin, Caisse Nationale des Caisses d'Épargne, Experian, Ogone et Pay Box, qui gèrent les paiements par carte sur Internet pour le compte de très nombreux sites. Sur la base des résultats des sites du panel Fevad/iCE et des chiffres des plateformes de paiements, soit sur plus de 10 000 sites, le chiffre d’affaires des ventes sur Internet en 2005 peut être estimé à plus de 8,7 milliards d’euros et la croissance globale pour l’ensemble des sites de e-commerce à plus de 53 %. Ces résultats du bilan e-commerce ont été calculés à partir du panel iCE composé des trente sites suivants : 3 Suisses, Accorhotels, Alapage, Camif, Camif Collectivites, Digibao, Expedia-Anyway, Fnac.Com, France-Loisirs, Home Shopping, Ipsopresto, Jm Bruneau, La Redoute, Lastminute, Ldlc, Manutan, Mistergooddeal, Music&Film, Nouvelles Frontières, Opodo, Pixmania, Quelle, Raja, Rue du Commerce, Surcouf, Vertbaudet, Viking, Voyages Loisirs, Voyages-sncf.com, Welcome Office.

La rédaction vous recommande

Témoignage : Direct Energie
Témoignage : Direct Energie

Témoignage : Direct Energie

Par Bazaarvoice

Avec plus d16 million de clients Direct Energie est un acteur completde lenergie qui intervient dans la production et la fourniture delectricitela [...]

Sur le même sujet

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente
Stratégie commerciale
Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Par Aude David

Si les grandes surfaces sont encore loin d'avoir disparu, la grande distribution affronte en ce moment de nombreuses difficultés. Pourtant, [...]

5 idées reçues sur la tarification dynamique
Stratégie commerciale
5 idées reçues sur la tarification dynamique
vege - stock.adobe.com

5 idées reçues sur la tarification dynamique

Par Pierre Hébrard, fondateur et CEO de Pricemoov

La tarification dynamique consiste à ajuster ses prix à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte d'achat. Cependant, les idées préconçues [...]

Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?
Stratégie commerciale
Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?

Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?

Par Aude David

Pour donner une vision à ses équipes et les faire adhérer à la stratégie de l'entreprise, les managers sont un maillon absolument indispensable. [...]