Recherche
Se connecter

Quand Brandalley laisse ses clients fixer les prix

Publié par le - mis à jour à
Quand Brandalley laisse ses clients fixer les prix

Le site de mode Brandalley a créé le buzz en proposant à ses clients, durant quatre jours, de fixer eux-mêmes le montant de leurs achats. Analyse d'une opération qui a permis de recruter 750 000 clients tout en renforçant la notoriété de la marque.

  • Imprimer

Un manteau, un sac ou encore une lampe à des prix défiant toute concurrence... puisque le montant est fixé par les acheteurs eux-mêmes ! Voilà la promesse faite par le site de mode Brandalley durant quatre jours en novembre dernier. " L'objectif était de recruter de nouveaux consommateurs en créant le buzz autour de nous ", explique Cyril Andrino, p-dg de l'entreprise.

Chaque internaute avait ainsi la possibilité de déterminer le prix d'achat d'un à deux produits par jour, tout en respectant le montant minimum de 1 €, sur plusieurs milliers de vêtements, accessoires, objets décoratifs... De quoi séduire un public avide de bonnes affaires, qui a d'ailleurs largement répondu présent avec 750 000 nouveaux venus sur le site durant la période. Au total, 2,7 millions de visites sont enregistrées, contre 2 millions en temps normal. " Le prix est un levier très puissant d'acquisition de nouveaux clients, analyse Cyril Andrino. C'est " la " préoccupation des e-commerçants actuellement que de trouver de nouveaux moyens de créer du trafic sur leurs sites ".

Quel bilan ?

" Nous perdons de l'argent sur les marchandises ", concède le p-dg sans toutefois révéler la hauteur de cette perte, difficile à chiffrer. Seul indice : le prix moyen d'achat constaté s'établit à 1,15€, que le prix proposé au départ ait été de 10, 30, 50 € ou même plus.

Pour autant, le gain de nouveaux clients est pour Brandalley un facteur positif. Les nouveaux inscrits sont d'ailleurs ajoutés au CRM puis réactivés de la même façon que tous ceux arrivés sur le site hors opération spéciale. Seul bémol, Brandalley ne révèle pas si ces derniers deviennent fidèles, et reviennent sur le site poursuivre leurs achats, à prix fixes cette fois-ci... Autre bénéfice : le fait de pouvoir s'émanciper des moyens traditionnels pour capter des clients au travers par exemple d'achat de liens ou du référencement par Google.

A cela s'ajoute enfin que l'opération a été un succès de communication. Le buzz a été au rendez-vous, si bien que Cyril Andrino n'exclut pas de la réitérer au moment des soldes, sans pour autant créer de rendez-vous régulier afin de ne pas lasser le public.

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente
Stratégie commerciale
Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Par Aude David

Si les grandes surfaces sont encore loin d'avoir disparu, la grande distribution affronte en ce moment de nombreuses difficultés. Pourtant, [...]

5 idées reçues sur la tarification dynamique
Stratégie commerciale
5 idées reçues sur la tarification dynamique
vege - stock.adobe.com

5 idées reçues sur la tarification dynamique

Par Pierre Hébrard, fondateur et CEO de Pricemoov

La tarification dynamique consiste à ajuster ses prix à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte d'achat. Cependant, les idées préconçues [...]

Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?
Stratégie commerciale
Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?

Les managers connaissent-ils vraiment la stratégie de l'entreprise ?

Par Aude David

Pour donner une vision à ses équipes et les faire adhérer à la stratégie de l'entreprise, les managers sont un maillon absolument indispensable. [...]