SMS : la France est en retard

Publié par le

Les acteurs et annonceurs du marketing direct ont encore une belle marge de progression en matière de SMS-mailing. La France est, en effet, l’un des pays européens qui échange le moins de mini-messages.

  • Imprimer
La France est en retard dans l’échange de mini-messages (SMS) par téléphone mobile par rapport à ses voisins européens. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par l’Autorité de régulation des télécommunications (ART). En moyenne, les Français ont ainsi échangé 18 SMS par mois au premier trimestre de l’an passé, contre 48 pour les Espagnols, 42 pour les Allemands ou bien encore 34 pour les Britanniques. Un chiffre étonnant alors même qu’on a le sentiment en France que le SMS est devenu un véritable phénomène de société. Cela démontre, par ailleurs, que les acteurs du marketing direct de l’Hexagone ont une marge de progression importante car, à n’en pas douter, la France rattrapera ce retard. L’ART n’explique pas le goût moins prononcé des Français pour les mini-messages. Mais le coût ne semble pas en cause, puisqu’un SMS revient à peu près au même prix qu’en Espagne, soit environ 0,15 euro par message.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]