Le boom de l’e-commerce profite à la vente à distance

Publié par le

Le développement de la vente à distance est largement dopé par l’e-commerce qui ne cesse de conquérir de nouveaux adeptes.

  • Imprimer
Près d’un Français sur quatre commande, aujourd’hui, sur Internet. C’est ce que révèle la dernière étude Fevad-Credoc, réalisée par téléphone auprès d’un millier d’adultes. Il en ressort que la vente à distance a le vent en poupe : les trois-quarts de nos compatriotes y passent volontiers commande, contre 56 % en 2000. Nombre de ces cyberacheteurs se sont convertis récemment : 40 % ont adopté l’e-commerce il y a moins d’un an. La fréquence d’achat est, elle aussi, en progrès puisque les deux-tiers des clients de la Toile y achètent une fois tous les deux mois et 20%, au moins une fois par mois. A l’exception du Minitel, tous les canaux sont en progression, du courrier au téléphone en passant, évidemment, par l’Internet. Comme l’explique Robert Rochefort, président du Credoc et rapporteur de l’enquête, « la progression d’un canal de vente – en l’occurrence, le Web marchand – profite aux autres. C’est un peu comme dans une galerie marchande qui agrandirait sa surface de vente d’un étage. Ce dernier génèrerait de l’affluence, dont bénéficieraient aussi les autres étages. »

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]