Le groupe Cémoi revendique sa position de 1er chocolatier français

Publié par le

Une nouvelle usine de production, la réorganisation de sa structure commerciale et de nouvelles gammes conçues par un meilleur ouvrier de France... le groupe familial Cémoi passe à l'offensif.

  • Imprimer

Le groupe familial Cémoi revendique sa position de 1er chocolatier français en termes de production et compte désormais le faire savoir. Première étape, une campagne de communication sur sa propre marque, un fait assez inhabituel pour cette société qui fournit historiquement la grande distribution en MDD. Dorénavant, la marque Cémoi sera associée au terme "chocolatier français". Un positionnement soutenu par le développement d'une gamme de chocolats plus "gourmands" conçue par le pâtissier Philippe Urraca, meilleur ouvrier de France. Pour soutenir sa croissance et devenir dans le même temps le numéro 2 en B to B (fourniture de chocolats à la grande distribution et à l'industrie), le groupe a décidé d'investir plus de 53 millions d'euros dans la construction d'un nouveau site de production à Perpignan. Enfin, l'organisation commerciale du groupe est également amenée à évoluer dans les mois à venir puisque les 35 vendeurs Cémoi dédiés à la grande distribution et les 70 agents multicartes travaillant pour le chocolatier Jacquot, société qui a été rachetée par le groupe en 2007, vont être conduits à travailler ensemble dans une nouvelle structure en gestation actuellement.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Comment transformer sa stratégie en action?
Stratégie commerciale
Comment transformer sa stratégie en action?

Comment transformer sa stratégie en action?

Par Aude David

Passer d'une stratégie théorique à des actions concrètes comporte de nombreux écueils. Comment mener à bien efficacement ce processus complexe [...]

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente
Stratégie commerciale
Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Pourquoi Internet ne tuera pas le point de vente

Par Aude David

Si les grandes surfaces sont encore loin d'avoir disparu, la grande distribution affronte en ce moment de nombreuses difficultés. Pourtant, [...]