[Success Story] Chocolaterie Monbana, de l'ombre à la lumière

Publié par le

À 81 ans, Monbana marque un nouveau tournant dans son histoire. Originellement tourné vers le B to B, le chocolatier affiche des premiers résultats probants dans l'univers du B to C, et accélère sa conquête à l'international. Décryptage.

  • Imprimer
L'objectif ? Passer de 43 à 80 millions d'euros de CA d'ici à 2020

C'est un pari osé que s'est fixé la Chocolaterie Monbana en mettant sur pied son projet Cap Excellence pour les cinq années à venir. Pour y parvenir, l'entreprise mise notamment sur le développement d'un relais de croissance qui n'existait pas il y a encore quelques années. " Traditionnellement, notre offre se ­destinait uniquement au B to B : la poudre chocolatée des restaurants-cafés-hôtels, mais aussi les carrés accompagnants le café et d'autres produits commercialisés en marque blanche, explique Dominique Renault, directeur général de la Chocolaterie Monbana, avant d'annoncer le virage ­stratégique opéré en 2009 : créer une marque à destination du grand public. "

Un positionnement osé pour une marque qui opérait dans l'ombre, mais qui contribue d'ores et déjà aujourd'hui pour 20 % de son chiffre d'affaires !

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]