Infographie Exportations: de belles perspectives pour la France en 2017

Publié par le

80% de la demande additionnelle adressée à la France en 2017 proviendra de l'Union européenne, selon le spécialiste de l'assurance-crédit Euler Hermes. Des opportunités sont également à saisir du côté de la Chine et des États-Unis. Le point en infographie.

  • Imprimer

Les exportations françaises devraient reprendre des couleurs en 2017. "La demande additionnelle adressée à la France pourrait croître de +28 Mds€ en 2017, après une contraction de -3 Mds€ en 2016", souligne Euler Hermes. Ces exportations seront principalement destinées à l'Union européenne: "En 2016, 60% des exportations françaises étaient destinées à l'UE, indique Stéphane Colliac, économiste France chez Euler Hermes. Cette part pourrait encore progresser en 2017, puisque nous estimons que 80% de la demande additionnelle adressée à la France cette année proviendra des pays membres de l'UE."

Des opportunités à saisir en Chine et aux États-Unis

Des opportunités se dessinent également sur des marchés géographiquement plus éloignés: 1,6 Mds€ de débouchés sont à capter en Chine, un pays dont la croissance nominale s'est nettement accélérée, passant de +7% en 2015 à +8,9% en 2017. "Plus surprenant, malgré les velléités protectionnistes de Donald Trump, +1,5 Mds€ seront à saisir pour les exportateurs français aux États-Unis en 2017", révèle Euler Hermes. En revanche, l'effet Brexit se ressent dans les relations avec le Royaume-Uni: "Le choc de confiance généré par le vote pro-Brexit a engendré une sévère dépréciation de la livre sterling (-12%). Ainsi, nous prévoyons une contraction des importations britanniques cette année. Les exportations françaises vers le Royaume-Uni ne croîtront finalement pas en 2017, d'où un large manque à gagner de +6,1 Mds€ pour les entreprises françaises", avertit Stéphane Colliac.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]