Infographie ROPO : l'omnicanal au service de la conversion

Publié par le

Selon la 5ème vague de l'Observatoire du ROPO² mené par Fullsix Data et CSA Research, le comportement omnicanal aurait atteint un niveau de maturité marqué par la contribution des différents canaux à l'achat.

  • Imprimer

Research Online Purchase Offline ou Research Offline Purchase Online ? Le distinguo ne devrait bientôt plus avoir lieu d'être selon les résultats de l'Observatoire du ROPO². La 5ème vague de l'étude réalisée par Fullsix Data et CSA Research révèle une stabilité dans le comportement des visiteurs des enseignes étudiées vis-à-vis des précédentes éditions. Ils sont aujourd'hui 68% à visiter le site web d'une enseigne, soit 10 points de moins que le pourcentage du panel qui visite le magasin (78%).

Le mobile, catalyseur du ROPO

Si 77% des individus achètent toujours uniquement en magasin (et 11% uniquement en ligne), le taux de conversion du comportement omnicanal est pourtant boosté de 26%. En cause notamment, l'évolution du rôle du magasin, envisagé comme une vitrine du web par grand nombre de consommateurs qui y recherchent une expérience particulière ou l'expertise d'un vendeur. Ce phénomène de store to web est favorisé par l'utilisation du mobile, consulté en magasin par au moins 1 visiteur sur 2 : le mobile totalise 56% de conversion, contre 46% sur desktop.

Méthodologie : sondage réalisé par CSA par e-mail auprès de 7000 panélistes représentatifs de la population française en janvier 2016 au sujet de 68 enseignes non alimentaires et 14 e-commerçants

Benjamine de la rédaction, je jongle entre médias et études marketing pour Marketing et les sites E-marketing.fr, Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]