Mon compte Devenir membre Newsletters

Les DRH français anticipent mal la gestion des seniors

Publié le par

Une étude de BearingPoint Ifop met en avant la mauvaise appréhension de la gestion des seniors en France, malgré une volonté de s'y atteler prochainement.

Aujourd'hui, seuls 7% des DRH sondés dans le cadre d'une étude menée conjointement par BearingPoint et l'Ifop ont d'ores et déjà mené une politique dédiée à la gestion des seniors et ont mis en place des actions structurées. On savait que la France figurait parmi les mauvais élèves de l'Europe en termes d'emploi des seniors (en 2007, les 55-64 ans représentaient 38,3 % des actifs, contre 44,7 % pour la moyenne européenne).

Les sondés, les DRH des 500 plus grandes entreprises françaises, semblent cependant conscients du problème des départs à la retraite. Ils sont 75% à indiquer devoir instaurer des actions de développement des compétences ou qualifications et améliorer les formations des seniors. Les raisons de cette prise de conscience résultent, pour 70% des DRH interrogés, de la nécessité d'anticiper les pertes de compétences liées au départ. Toutefois, pour plus de la moitié des sondés, c'est la contrainte réglementaire sur l'emploi des seniors qui amène les entreprises à prendre des mesures.