Mon compte Devenir membre Newsletters

Les cadres accusent une baisse de moral

Publié le par

"Le regard des cadres sur leur situation au travail", du nom de l'étude menée par l'Ifop et Cadremploi, n'est pas très optimiste. 58% d'entre eux observent une dégradation de l'ambiance au travail.

Le moral des cadres n'est pas au beau fixe. C'est ce que révèle la 5e vague de l'étude Ifop pour Cadremploi portant sur "le regard des cadres sur leur situation au travail". Parmi les 1010 cadres français du secteur privé interrogés, la plupart émet des réserves quant à la situation du marché du travail en général, mais également quant à leur propre emploi. Seul un quart des cadres se déclarent optimistes pour le contexte économique et 58% prévoient un ralentissement ou un arrêt des embauches au sein de leur entreprises.

Par ailleurs, l'étude montre que la pression monte pour les cadres. Les deux tiers des sondés se trouvent confrontés à une augmentation de leur charge de travail et à peu près autant estiment que la place accordée à la productivité et aux résultats s'accroît.

Autre point important: les relations au travail. 58% des cadres interrogés lors de cette enquête observent une dégradation de l'ambiance au travail, 40% déclarent que leurs relations avec la hiérarchie se détériorent et un petit tiers ressent la même tendance vis-à-vis de leurs collègues. Cette baisse de moral se traduit, pour 32% des cadres sondés, par une incitation à quitter l'entreprise, même s'ils ne sont qu'en réalité 11% à rechercher activement un emploi.