Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie L'espace de travail, élément crucial de la motivation et du bien-être

Publié le par

La qualité de vie au bureau, une question secondaire ? C'est tout l'inverse que révèle le baromètre 2013 réalisé par l'Institut CSA pour Actineo, l'Observatoire de la qualité de vie au bureau. Elle apparaît comme une préoccupation essentielle pour les travailleurs, devant la rémunération. Focus.


Avec 92 % des actifs l'estimant crucial pour leur bien-être, l'aménagement de l'espace de travail confirme son importance pour la qualité de vie au bureau. Pour 45 % des sondés, la satisfaction professionnelle passe ainsi par la qualité de vie au travail, devant la rémunération (41 %) et derrière l'intérêt du travail, cité à 50 % comme premier facteur de bien-être.

Le travail sur écran : un enjeu psychosocial crucial

Un résultat à mettre en perspective avec la généralisation du travail sur écran, qui s'impose comme un enjeu psychosocial majeur. 63 % des actifs y passent entre 4 et 8 heures par jour et près d'1 actif sur 10 y passe plus de 8 heures par jour. Selon les sondés, cette durée quotidienne de travail sur écran est le facteur qui a le plus d'impact sur leur santé. 59 % se plaignent notamment de douleurs au dos, mais aussi de problèmes cervicaux (à 47 %), de fatigue visuelle (45 %) et de contractures musculaires (38 %).

Plus d'exigence sur la qualité de l'espace de travail

Pour ces raisons, les travailleurs sont désormais plus exigeants et critiques : près de 40 % estiment que leur entreprise n'accorde pas suffisamment d'importance à la qualité de l'espace de travail. En conséquence, les salariés aimeraient que leur société s'implique davantage et améliore notamment trois points essentiels : la présence d'ondes électromagnétiques (48 %), la décoration de l'espace de travail (40 %) et la durée quotidienne de travail sur écran (40 %).

L'humain au centre

Autre résultat notable et significatif du baromètre : l'importance accordée par les travailleurs aux relations et interactions sociales. Loin devant l'espace disponible pour travailler (48 %), l'aménagement du bureau (30 %) et l'absence de bruit (27 %), les relations avec les collègues est le premier élément (78 %) avancé par les salariés pour s'épanouir au travail. La qualité de vie au bureau passe donc aussi par l'entretien de saines et bonnes relations professionnelles.

Mot clés :