Mon compte Devenir membre Newsletters

Commercial, un métier “stressant” mais “rémunérateur”

Publié le par

Selon une étude Négocia menée auprès de 171 étudiants en vente, les jeunes sont 81 % à avoir une image globalement positive du métier de commercial, qu'ils jugent stressant mais rémunérateur.

Ils ne deviendront peut-être pas tous commerciaux, mais l'envie est bien là. 171 étudiants en Master négociation des affaires internationales à Négocia, l'école de commerce parisienne, ont été interrogés par l'un de leurs professeurs sur leur perception de la profession de commercial(1). Ils sont 81 % à avoir une image assez bonne à très bonne du métier.

Plusieurs facteurs expliquent cet enthousiasme. Du côté des avantages, les salaires et les primes sont mis en avant par près d'un étudiant sur deux. C'est ce qui semble motiver 48 % d'entre eux pour embrasser la profession. À 38 %, ils apprécient également la marge d'autonomie possible dans l'exercice de leurs fonctions. Autres facteurs évoqués : les perspectives d'évolution ou l'importance du relationnel dans la vente.

En revanche, ils sont 36 % à exprimer leur peur de devoir évoluer dans un environnement stressant pour atteindre un bon niveau de performance. Près d'un sur trois redoute également les conditions de travail et près de deux sur dix ne cachent pas que le manque d'éthique en vigueur dans certains milieux pourrait les décevoir.

Par ailleurs, plus d'un sur dix souffre de la mauvaise image du métier dans l'esprit des Français.

(1) L'étude a été menée en décembre 2010 auprès des 171 étudiants en Master en négociation d'affaires internationales de l'école Négocia à Paris. Elle a été réalisée par Lionel Bobot, enseignant-chercheur à l'école.